X

Liban

Les livres d’un éditeur libanais dans les cartables d’écoliers français

La bonne nouvelle du lundi

Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires, vide de la présidence... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

OLJ
02/06/2014

Il est de coutume de voir des livres scolaires français dans les cartables des écoliers libanais. L'inverse semble improbable, surtout s'il s'agit de manuels pour l'enseignement du français.
Et pourtant, les séries Aux 4 vents (de la grande section au CE1), Archilecture (CE2 au CM2) et Le français en chantier (6e à la 3e) éditées par Samir éditeur, maison libanaise fondée en 1947 à Beyrouth, ont convaincu des enseignants à Paris, en province et à Monaco.
Ces séries pour l'apprentissage de la lecture ont été rédigées par des auteurs français sous la direction de Colette Aoun, pédagogue et formatrice libanaise à l'Université Saint-Joseph, et sont conformes aux programmes officiels de l'Éducation nationale française.


Pour Marwan Abdo-Hanna, directeur général de Samir éditeur, ces livres scolaires édités au Liban ont réussi à faire leur trou en France en raison de la philosophie des ouvrages, qui place l'élève au cœur du processus d'apprentissage. Autre point fort de ces collections, selon lui, la place accordée aux outils multimédias (chansons, films, dessins animés, tableaux numériques) qui favorisent le passage de l'oral à l'écrit.
Les méthodes d'apprentissage proposées dans les séries vont également au-delà du simple cahier des charges établies par les autorités françaises, en proposant des démarches didactiques et des stratégies pédagogiques modernes, comme le chantier d'écriture. Dans ce cadre, l'élève est invité à participer à la réalisation d'un produit final collectif dont la réussite dépend des compétences qu'il aura acquises en classe. Un moyen de sortir des sentiers battus de l'enseignant, tout en collant au programme.


Anciennement Librairie Samir, Samir éditeur s'est lancé dans l'édition en 1958. Très vite, la maison s'est fait connaître au Liban et dans le monde arabe grâce à ses manuels scolaires et à ses livres pour les jeunes. Ses nombreuses publications en langue française ont valu à son fondateur, Samir Abdo-Hanna, d'être décoré des Palmes académiques en 1982.
Ces manuels scolaires ne sont pas la première intervention de Samir éditeur sur le marché français. Dans les années 90, il avait déjà publié des romans jeunesse et une méthode de lecture, Montessori.

 

Dans la même rubrique

Tout beau tout neuf, le jardin de Sanayeh rouvre ses portes

Le ministère du Tourisme et Live Love Beirut font ensemble la promotion du Liban

Une musique créée à partir des cèdres du Liban pour continuer à les faire vibrer

Des lycéens hissent le Liban sur le podium d'une compétition internationale de robotique

« Avez-vous trouvé un livre ? » À Hamra, une belle initiative pour encourager à la lecture

Un restaurant libanais élu « meilleur traiteur » en Grande-Bretagne

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants