Rechercher
Rechercher

Liban

Des camps de réfugiés au Liban ?

Concernant la création de camps pour les réfugiés syriens au Liban, le coordonnateur de l'ONU au Liban, Derek Plumbly, « ne pense pas que la politique suivie par le gouvernement précédent soit mauvaise. La manière dont il a approché le problème n'est pas fausse », dit-il. « Même en Jordanie où il existe de grands camps, la majorité des réfugiés préfèrent se retrouver dans une communauté, précise-t-il. Pour créer des camps, il faut pouvoir répondre à des critères précis tels que la sûreté, la sécurité assurée, non pas par l'ONU mais par le gouvernement, ainsi que les services de base à mettre à la portée des personnes déplacées », explique-t-il. « Les discussions sur ce sujet devraient se faire entre les Nations unies et le gouvernement. Nous en avons discuté longuement afin d'alléger la pression, mais je ne pense pas que ce soit la bonne réponse au problème. On en parle mais il est difficile de le faire car il faut en prendre la responsabilité en les plaçant dans des lieux sûrs. Nous ne pouvons prendre la responsabilité en les mettant à la frontière. Le Liban a obtenu énormément de crédit. Les obligations en matière de normes internationales doivent être respectées », précise-t-il.
Mais la générosité a-t-elle des limites ? « L'alternative peut paraître peu attractive. Mais il y a des standards et des critères qui doivent être respectés. C'est ce que nous discuterons avec la nouvelle équipe gouvernementale », note-t-il.


Concernant la création de camps pour les réfugiés syriens au Liban, le coordonnateur de l'ONU au Liban, Derek Plumbly, « ne pense pas que la politique suivie par le gouvernement précédent soit mauvaise. La manière dont il a approché le problème n'est pas fausse », dit-il. « Même en Jordanie où il existe de grands camps, la majorité des réfugiés préfèrent se retrouver dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut