X

Moyen Orient et Monde

Changer de sexe en 47 secondes

Le clic
08/03/2014

Mesdames, plus besoin d'attendre des dizaines d'années pour obtenir des droits garantis depuis bien longtemps à vos alter ego masculins. Si vous souhaitez l'égalité, il est désormais possible de l'obtenir... en moins de 47 secondes !

À l'occasion de la Journée internationale de la femme, Kommunal, le plus grand syndicat de Suède, a lancé une campagne pour sensibiliser l'opinion publique sur la question des inégalités salariales entre hommes et femmes. Originale, la campagne met en vedette une vidéo montrant la présidente du syndicat, Annelie Nordström, qui, en l'espace de 47 secondes, se métamorphose entièrement en un homme : « Au cours de sa carrière professionnelle, une Suédoise gagne 380 000 dollars de moins qu'un homme, lance en anglais une voix sur la vidéo. Tous les jours, les Suédoises travaillent gratuitement après 16 heures, contrairement aux hommes qui sont payés jusqu'à 17 heures. » « Que devrait faire une femme pour obtenir une augmentation? » demande ensuite la vidéo. « Être un homme », répond la syndicaliste complètement métamorphosée.

 

 


Kommunal invite par ailleurs toutes les femmes victimes de discrimination à « changer » de sexe grâce à une application Facebook spécialement conçue pour l'occasion. Les femmes sont invitées à télécharger leur photo sur la page Facebook du syndicat via cette application pour générer une version masculine d'elles-mêmes. Une fois le portrait réalisé, la photo apparaîtra sur le site officiel de la campagne baptisée « Be a Man » (« Soyez un homme », en français).

« Certains diront que la discrimination n'existe pas sur le marché du travail, peut-on lire sur le site. Mais la vérité selon les statistiques est que les femmes toucheront un salaire plus bas que les hommes, même si elles exercent une profession dominée par les femmes ». « À ce rythme, il nous faudra encore plus de 100 ans pour obtenir l'égalité... », conclut le message.

Pourquoi attendre un jour de plus ?


Lire aussi

Habla con ella(s), l'article de Ziyad Makhoul

Pour les femmes du Liban, l'article d'Anne-Marie el-Hage

Nous sommes toutes des salopes, la rubrique de Médéa Azouri

La Libanaise célèbre une ènième journée internationale sans droit de transmettre sa nationalité

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!