X

À La Une

Assassinat Hariri : le procès suspendu jusqu'à mai

Liban-TSL

Le TSL veut donner à la défense du 5e accusé, Habib Merhi, le temps de se préparer.

OLJ/AFP
26/02/2014

Le procès sur l'assassinat en 2005 de l'ancien-Premier ministre libanais Rafic Hariri a été suspendu au moins jusqu'à mai pour permettre à la défense d'un cinquième accusé, récemment inculpé, de se préparer, a annoncé mercredi le Tribunal spécial pour le Liban.

Cinq membres du Hezbollah sont jugés pour l'attentat à la camionnette piégée qui avait provoqué la mort de Rafic Hariri et de 22 autres personnes le 14 février 2005 à Beyrouth. Ils sont en fuite malgré des mandats d'arrêts internationaux et sont donc jugés en leur absence.

"Les juges de la Chambre de première instance ordonnent l'ajournement des audiences, au minimum jusqu'à début mai ou à la mi-mai", a indiqué le TSL, qui siège à La Haye, dans un communiqué. Le tribunal souhaite de la sorte donner à la défense de Habib Merhi, 48 ans, "le temps nécessaire pour se préparer en vue du procès et mener ses propres enquêtes".

Le Tribunal spécial pour le Liban avait décidé en 2011 de poursuivre quatre membres du Hezbollah, âgés de 37 à 42 ans. Leur procès s'était ouvert le 16 janvier après de nombreux reports. Les deux principaux accusés sont Moustapha Badreddine, 52 ans, décrit comme le "cerveau" de l'attentat par les enquêteurs, et Salim Ayache, 50 ans, accusé d'avoir été à la tête de l'équipe qui a mené l'attaque.
Deux autres hommes, Hussein Anaïssi, 39 ans, et Assad Sabra, 37 ans, sont accusés d'avoir enregistré une fausse cassette vidéo, transmise à la chaîne al-Jazeera, pour revendiquer le crime au nom d'un groupe fictif, "Victoire et Jihad en Grande Syrie".

L'inculpation d'un cinquième suspect, Habib Merhi, avait été annoncée en 2013, et le 11 février, citant "l'intérêt de la justice", les juges du TSL ont décidé de joindre M. Merhi au procès des quatre autres accusés, qui avait alors débuté depuis environ un mois. En attendant la reprise du procès, le TSL "organisera des réunions et des conférences de mise en état en présence des parties afin de garantir une procédure rapide", selon le texte du communiqué.

Créé en 2007 par le Conseil de sécurité des Nations unies, le TSL est le premier tribunal pénal international qui peut juger en leur absence des accusés représentés par des avocats ainsi que le premier habilité à juger un crime de "terrorisme". Son budget annuel est d'environ 60 millions d'euros.

Le puissant parti chiite Hezbollah a exclu la remise des accusés au tribunal, véritable pomme de discorde au Liban. La question du soutien au TSL avait entraîné la chute du gouvernement de Saad Hariri, fils de Rafic, en janvier 2011.

 

Pour mémoire
TSL : un seul procès pour les cinq accusés, décide la chambre de première instance

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Ils ne vont quand même pas, après cette nouvelle, remettre ça et redistribuer à nouveau des pâtisseries libanaiiises encore une fois !

AIGLEPERçANT

Est ce la bonne et vraie raison de ce machin qui ne tourne pas rond , mais pas rond du tout ..

c...

Peut être veulent ils noyer le poisson...dans cette eau si trouble!

Sabbagha Antoine

Le report du procès sur l'assassinat del'ancien-Premier ministre libanais Rafic Hariri pour mai prochain coïncide aussi avec l’échéance de l’élection présidentielle libanaise.

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’ennemi n° 1 (des Libanais)

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants