Rechercher
Rechercher

Liban

Sur la liste US des organisations terroristes

Les Brigades Abdallah Azzam opèrent à la fois au Liban et dans la péninsule Arabique. Le ministère saoudien de l'Intérieur cite son émir « comme étant l'une des 85 personnes les plus recherchées du royaume. Le groupe figure sur la liste américaine des organisations terroristes » et avait revendiqué dans le passé des tirs de roquettes sur le nord d'Israël à partir du Liban.
Au Liban, la justice libanaise a condamné en 2009 Maged al-Maged à la prison à vie pour appartenance à Fateh el-Islam.
Ce groupuscule, inspiré idéologiquement par el-Qaëda, s'était engagé en 2007 dans des combats contre l'armée dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared. Il avait été écrasé par l'armée et évincé du camp au prix de plus de 400 morts, dont 168 soldats.
Les Bridades al-Azzam ont été fondées par un autre Saoudien, Saleh Qar'aoui, arrêté en 2012 dans son pays. Maged al-Maged lui avait succédé.
Le 28 décembre dernier, les services de renseignements de l'armée avaient annoncé avoir arrêté un partisan de cheikh Ahmad el-Assir soupçonné d'avoir eu des liens avec l'un des auteurs de l'attentat contre l'ambassade d'Iran. L'homme avait été identifié uniquement par son prénom « Moustapha ».


Les Brigades Abdallah Azzam opèrent à la fois au Liban et dans la péninsule Arabique. Le ministère saoudien de l'Intérieur cite son émir « comme étant l'une des 85 personnes les plus recherchées du royaume. Le groupe figure sur la liste américaine des organisations terroristes » et avait revendiqué dans le passé des tirs de roquettes sur le nord d'Israël à partir du Liban.

commentaires (0)

Commentaires (0)