X

Moyen Orient et Monde

Les religieuses de Maaloula : « Nous serons libérées dans deux jours »

syrie

Un attentat-suicide fait cinq morts devant un bâtiment prorégime à Qamishli.

OLJ/Agences
07/12/2013

Les religieuses syriennes et libanaises enlevées depuis une semaine en marge de combats à Maaloula, un village chrétien au nord de Damas, sont apparues hier soir dans un enregistrement vidéo publié par la chaîne al-Jazira.
Les sœurs ont affirmé qu'elles sont « en bonne santé et qu'elles sont bien traitées par le groupe qui les reçoit et qui les a fait sortir du couvent de Sainte-Tecla pour leur propre sécurité ». Elles assurent qu'elles sont « treize religieuses et trois civils à avoir quitté le monastère en raison des bombardements » qui secouaient Maaloula. À un certain moment, une des religieuses s'est laissée aller à déclarer quelles seront « libérées dans deux jours » puis, répondant une question plus précise, elle s'est reprise assurant quelles « ne sont pas enlevées mais gardées en sécurité ». Les religieuses ont enfin exhorté les parties engagées dans le conflit syrien à arrêter de bombarder les lieux sacrés. Un responsable du patriarcat de l'Église grecque-orthodoxe de Damas a confirmé que les religieuses étaient saines et sauves mais s'est refusé à tout commentaire sur l'identité de leurs ravisseurs. 

 


Alors que les religieuses orthodoxes disaient la chose et son contraire, un groupe de la rébellion syrienne a revendiqué leur enlèvement et proposé de les relâcher en échange de la libération d'un millier de Syriennes détenues dans les prisons du régime, selon le quotidien arabe al-Charq el-Awsat hier.

 

Attentat suicide à Qamichli
Sur le terrain, un attentat-suicide à la voiture piégée a fait plusieurs morts hier près du siège d'un groupe paramilitaire prorégime dans le nord-est de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). « Une voiture piégée a explosé près d'un bâtiment des Forces de la défense nationale, qui soutiennent le régime à Qamichli », une grande ville à majorité kurde de la province de Hassaka, a indiqué l'OSDH. L'attentat, qui s'est produit dans un quartier arabe de la ville, a fait au moins cinq morts et plusieurs blessés, a ajouté l'OSDH, sans pouvoir préciser si les victimes étaient des membres de la milice.
La télévision d'État a également rapporté un « attentat terroriste à la voiture piégée » à Qamichli, en faisant état de morts et de blessés mais sans fournir de bilan détaillé. Le régime a retiré ses troupes de la majorité des régions kurdes dans le nord et le nord-est du pays à l'été 2012, laissant leur contrôle aux mains des Kurdes. Des groupes prorégime ont toutefois gardé une présence dans certaines villes.


Sur le plan diplomatique, le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a réaffirmé hier que le président syrien Bachar el-Assad devait quitter le pouvoir pour permettre un accord de paix en Syrie, lors d'une conférence de presse au Koweït après s'être entretenu avec son homologue cheikh Sabah Khaled al-Sabah. « Il est impossible d'imaginer qu'après tant de morts, tant de destructions, un régime opprimant et assassinant son propre peuple à une telle échelle » reste au pouvoir, a ajouté le chef de la diplomatie britannique. 

 

Lire aussi
La Rencontre des chrétiens du Machrek appelle à la libération des otages en Syrie

La « fiancée de la révolution » sous l'emprise d'el-Qaëda

 

Pour mémoire
Geagea appelle l'ONU à placer Maaloula sous protection internationale

Yazigi ajourne sa tournée dans le Golfe pour suivre l'affaire des religieuses de Maaloula

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Talaat Dominique

Et on remarquera, qu'elles ne portent aucune croix autour du cou

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants