Moyen Orient et Monde

La Turquie fermement hostile à l’autonomie des Kurdes en Syrie

OLJ
16/11/2013
La Turquie a affiché hier son hostilité à l’annonce d’une administration autonome kurde dans le nord de la Syrie. « La Turquie ne peut permettre de fait accompli, il ne serait pas question d’accepter une telle chose en Syrie », a ainsi affirmé le président Abdullah Gül, dans des déclarations télévisées. Le chef de l’État turc a souligné les relations fraternelles unissant les peuples turc et syrien, divisés par une longue frontière, affirmant que son pays ne favorisait aucune pression d’une communauté syrienne (arabe, kurde ou turkmène) sur une autre. « Nous ne pouvons permettre un éclatement de la Syrie qui est confrontée à un grand chaos », a ajouté M. Gül.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"HOSTILE" A LEUR AUTONOMIE EN IRAK, EN IRAN ET EN TURQUIE AUSSI......... !

SAKR LOUBNAN

COMME SI LES FANFARONNADES POUVAIENT L'ARRÊTER...

Jaber Kamel

Sait il ce qu'il est entrain de dire ce turc, son pays a ete aux 1eres loges dans la destabilisation de la Syrie legitime , et il l'a in the baba en ce moment .

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

C’est tous les jours dimanche

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.