X

À La Une

Un jeune couturier libanais brille lors de la semaine de la mode de Miami

La bonne nouvelle du lundi Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, L'Orient-Le Jour se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.
Elie WEHBE | olj.com
14/10/2013

Elie Saab, Zuhair Murad, Georges Hobeika… Le succès des grands couturiers libanais ces dernières années semble avoir ouvert la porte à une nouvelle génération de créateurs venant du Liban.

 

Charbel el-Khoury, un jeune couturier franco-libanais a récemment remporté le prestigieux prix du créateur émergent de l'année dans le cadre de la semaine de la mode de Miami, aux Etats-Unis.

 

Lancée en 1998, la semaine de la mode de Miami, ou "fashion week de Miami", consiste en une série de défilés et est organisée chaque année. Elle est l'événement relatif à la mode le plus important pour les créateurs d'Amérique latine et des Caraïbes.

 

"J'ai été surpris lorsqu'ils ont annoncé mon nom, je n'arrivais pas à croire que j'avais remporté le premier prix", déclare le designer interrogé par Lorientlejour.com. "Je suis fier et heureux d'avoir représenté mon premier pays d'origine le Liban et ma région le Moyen-Orient. C'est un honneur", ajoute ce jeune Libanais qui a déjà lancé sa propre marque "Charbel Zoé" et qui est basé au Koweït depuis deux ans.

 

Choisi parmi trois finalistes sélectionnés par un jury de professionnels présidé par le très célèbre couturier italien Roberto Cavalli, le styliste libanais a reçu une bourse offerte par la fondation "Miami Fashion Week" et des invitations à plusieurs ateliers de travail.

 

Lors du concours, ce jeune diplômé de l'Esmod, prestigieuse école de mode à Paris, a présenté une longue robe rouge qui a impressionné le jury et lui a valu le premier prix.

 

Une des créations de Charbel el-Khoury. Photo via Facebook 


Influencé dès son enfance par sa grand-mère, qui est également son "idole", Charbel el-Khoury s'inspire notamment de grands couturiers comme Alexander McQueen, Elie Saab, Christian Dior, "qui s'éloignent de la norme".

"Les courants et les tendances osés m'inspirent. Je veux offrir quelque chose de nouveau pour les femmes qui portent mes créations", souligne le jeune couturier, qui a déjà travaillé avec Elie Saab, Zuhair Murad, Ungaro et Givenchy.

 

Célèbre au Liban notamment pour avoir habillé la chanteuse Haifa Wehbé, Charbel el-Khoury espère attirer les stars américaines et européennes et participer aux grandes semaines de la mode dans les années à venir.
 

 

Dans la même rubrique

Quincy Jones produira le premier single d'une jeune chanteuse libanaise


Ibrahim Maalouf, "artiste de l'année" aux Victoires du Jazz

Maher Zain, le chanteur suédois d'origine libanaise qui fait un tabac dans le monde musulman


Yeprem et Aznavour unis pour une cause : soutenir les écoles arméniennes du Liban 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlet HADDAD

Un sommet avec trois présidents seulement et beaucoup de non-dits

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Écoles fermées... et le numérique alors ?

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le Liban sépare ceux qui s’aiment

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué