Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

En Arabie, les magasins spécialisés qui n'emploient pas de femmes seront fermés

Les dignitaires religieux apportent leur soutien à cette décision.

Des saoudiennes dans un magasins spécialisé. AFP/Amer Hilabi

Le ministère saoudien du Travail a lancé dimanche une nouvelle campagne visant à sanctionner les magasins spécialisés pour femmes qui n'emploient pas de femmes, rapportent lundi des médias saoudiens.

"Les magasins ne respectant pas les consignes de la loi concernant l'emploi des femmes seront fermés", indique le journaliste Abdullah Sayel dans un article publié lundi dans le quotidien saoudien anglophone "Arab News".
Selon lui, les boutiques de vêtements, accessoires et lingerie pour femmes sont concernés par cette mesure. Les contrevenants risque la fermeture temporaire ou définitive de leur magasin ainsi que des amendes.

Sur son site officiel, le ministère du Travail a déjà annoncé la fermeture de 72 boutiques en 21 jours, conformément à cette loi. "La campagne se poursuit et concerne toutes les régions du royaume", indique le ministère dans un des messages.

En juin 2012, le roi Abdallah avait promulgué un décret accordant aux magasins de lingerie féminine six mois pour remplacer leurs vendeurs par des vendeuses. Après l'expiration de cet ultimatum, le ministère du Travail s'est chargé d'enquêter sur les violations de ce décret : des centaines d'inspecteurs ont été mobilisés pour vérifier l'application de la décision royale.
 
Selon le quotidien saoudien al-Iktissadiya, grâce aux campagnes précédentes lancées par le ministère du Travail ont permis augmenté "d'au moins 80%" le nombre de magasins qui respectent cette loi. "Dans certaines régions du royaume, 95% des boutiques emploient des femmes", précise le journal.

Le quotidien Arab News estime que cette nouvelle campagne "devrait assurer l'emploi de milliers de Saoudiennes qui ont souffert de plusieurs années de chômage injuste". Jusqu'en 2012, seuls les hommes pouvaient être vendeurs même dans les magasins spécialisés.

Les dignitaires religieux ont réagi positivement à ces campagnes, toujours selon la même source, estimant que "rien n'empêche les femmes de vendre leurs propres produits".

En Arabie saoudite, la ségrégation entre sexes est strictement imposée et la vie sociale régentée par un islam rigoriste. 

 
Pour mémoire
Arwa Al-Hujeili, première femme avocate d'Arabie saoudite

Ikea efface les femmes de son catalogue saoudien




Le ministère saoudien du Travail a lancé dimanche une nouvelle campagne visant à sanctionner les magasins spécialisés pour femmes qui n'emploient pas de femmes, rapportent lundi des médias saoudiens."Les magasins ne respectant pas les consignes de la loi concernant l'emploi des femmes seront fermés", indique le journaliste Abdullah Sayel dans un article publié lundi dans le quotidien...

commentaires (2)

LA DÉCADENCE DE MAL EN PIS !

SAKR LOUBNAN

17 h 40, le 10 septembre 2013

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • LA DÉCADENCE DE MAL EN PIS !

    SAKR LOUBNAN

    17 h 40, le 10 septembre 2013

  • Pour les vendeurs eunuques et homosexuels, la loi s'applique aussi...?

    M.V.

    20 h 03, le 09 septembre 2013

Retour en haut