Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Moubarak libre dans une affaire, encore détenu pour un dernier cas

L’ancien président égyptien Hosni Moubarak a été remis en liberté conditionnelle dans l’attente d’un procès dans une affaire de corruption, mais il reste détenu pour un dernier chef d’inculpation, a-t-on appris hier de sources judiciaires. Son avocat a annoncé qu’il ferait appel dans cette quatrième et dernière affaire de corruption pour exiger sa libération, ont précisé ces sources. Farid al-Dib, qui défend l’ex-président, entend s’appuyer sur le fait que M. Moubarak a remboursé les 450 000 euros qu’il est accusé d’avoir reçus sous forme de cadeaux offerts par le ministère de l’Information, ont expliqué ces sources. Depuis avril, M. Moubarak avait obtenu d’être libéré sous conditions dans le cadre de deux autres affaires, l’une pour corruption et l’autre pour le meurtre de manifestants, au motif qu’il avait dépassé la période maximale de détention préventive. L’ancien président, âgé de 85 ans, et son ancien ministre de l’Intérieur Habib el-Adli, tous deux poursuivis avec six autres responsables de son régime, n’étaient pas présents dans le box grillagé de la cour criminelle.
L’ancien président égyptien Hosni Moubarak a été remis en liberté conditionnelle dans l’attente d’un procès dans une affaire de corruption, mais il reste détenu pour un dernier chef d’inculpation, a-t-on appris hier de sources judiciaires. Son avocat a annoncé qu’il ferait appel dans cette quatrième et dernière affaire de corruption pour exiger sa libération, ont précisé...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut