Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

Empêcher le transfert d'armes au Hezbollah, une priorité pour Israël

Le Royaume-Uni aurait demandé de classer le parti chiite sur la liste européenne des organisations terroristes.

La Syrie a déjà transféré des missiles scud au Hezbollah, accuse Israël. Photo d'archives/AFP

"Nous suivons attentivement les développements (en Syrie) et nous sommes prêts à tous les scénarios", a déclaré dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à l'ouverture de la réunion hebdomadaire du cabinet.

"Le gouvernement d'Israël agit de manière responsable, déterminée et prudente pour assurer l'intérêt suprême de l'Etat d'Israël, la sécurité de ses citoyens, conformément à la politique que nous avons définie: empêcher autant que possible le transfert d'armes sophistiquées au Hezbollah et à des éléments terroristes", a-t-il ajouté.


La semaine dernière, M. Netanyahu a rencontré le président russe Vladimir Poutine et l'a mis en garde contre la livraison à la Syrie de missiles anti-aériens S-300, qui pourrait rendre difficiles de futures attaques aériennes israéliennes contre des cibles en Syrie.

 

"Si le Hezbollah et l'Iran soutiennent la Syrie et l'aident à maintenir son régime, pourquoi ne donneraient-ils pas ces armes au Hezbollah?", a déclaré samedi soir à la télévision Amos Gilad, un haut responsable du ministère israélien de la Défense, faisant allusion aux missiles S-300. "Cela constitue une menace pour nous et pour les Américains dans le Golfe persique et partout", a-t-il ajouté.

"Puisque la Syrie a déjà transféré des missiles scud au Hezbollah, nous avons des raisons de croire que des missiles de type S-300 pourraient bientôt être livrés (au parti chiite)", a-t-il poursuivi.


(Pour mémoire : Transfert d'armes au Hezbollah : Israël menace la Syrie de nouveaux raids)

Début mai, Israël a mené deux frappes aériennes en 48 heures en Syrie. Ces frappes auraient visé des armes destinées au Hezbollah libanais, allié du régime de Bachar el-Assad.

Dans un discours prononcé le 9 mai dernier et visant à répondre aux raids israéliens en Syrie, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah a annoncé que Damas allait donner à son parti "de nouveaux types d'armes capables de changer l'équilibre des forces dans la région". Il a également assuré que le Hezbollah allait aider la Syrie à libérer le Golan occupé.

 

Le leader chiite avait officiellement reconnu, le 30 avril dernier, l'implication de ses militants dans les combats aux côtés des forces de Bachar el-Assad dans les régions frontalières avec le Liban.

Dans son édition de dimanche, le quotidien panarabe al-Hayat a indiqué que les ministres des affaires étrangères européens allaient discuter fin mai de la possibilité d'inscrire la branche militaire du Hezbollah sur la liste européenne des organisations terroristes à la demande pressante du Royaume-uni.
L'implication du parti chiite dans la crise syrienne a poussé le Royaume-uni à faire cette demande, a précisé le journal.

(Pour mémoire : Quatre ans de prison à Chypre pour un membre du Hezbollah accusé de complot anti-israélien)


Selon le quotidien, la France hésite à classer tous les membres du parti sur cette liste et pourrait choisir d'inclure quelques uns.

Cette décision, si elle est appliquée, aura un effet plus symbolique que pratique parce que l’UE n’a aucunement l’intention d’inscrire le Hezbollah, parti politique, sur sa liste des organisations terroristes, précise encore cette source.

Lire aussi
Assad intraitable : "Démissionner, ce serait fuir"

"Nous suivons attentivement les développements (en Syrie) et nous sommes prêts à tous les scénarios", a déclaré dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à l'ouverture de la réunion hebdomadaire du cabinet.
"Le gouvernement d'Israël agit de manière responsable, déterminée et prudente pour assurer l'intérêt suprême de l'Etat d'Israël, la sécurité de ses...

commentaires (9)

Je re-réagis car le titre n'est plus le même! c'est vrai ce que disent les criminels d'israhell.. Et la priorité du hezb semble-t-il, corrigez-moi si me trompe, c'est de bien s'armer pour défendre le Liban des sionistes. Ben voilà, à chacun ses priorités dans cette guerre des priorités.. mais il me semble que les priorités du hezb et ses alliés régionaux ont largement le dessus sur les priorités de l'un des pires ennemis de l'humanité (sans rien oter du "mérite" propre aux djihadistes adeptes du "pseudo-salaf" de l'islam).

Ali Farhat

21 h 24, le 20 mai 2013

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Je re-réagis car le titre n'est plus le même! c'est vrai ce que disent les criminels d'israhell.. Et la priorité du hezb semble-t-il, corrigez-moi si me trompe, c'est de bien s'armer pour défendre le Liban des sionistes. Ben voilà, à chacun ses priorités dans cette guerre des priorités.. mais il me semble que les priorités du hezb et ses alliés régionaux ont largement le dessus sur les priorités de l'un des pires ennemis de l'humanité (sans rien oter du "mérite" propre aux djihadistes adeptes du "pseudo-salaf" de l'islam).

    Ali Farhat

    21 h 24, le 20 mai 2013

  • çà me fait bien marrer...depuis le temps...Israël cherche son "petit" prétexte pour pouvoir mettre son grain de sel dans l'affaire...avec quand même deux énormes bémols à la clé...le premier,c'est qu'y aller au sol ,hum hum...chat échaudé craint l'eau froide.le deuxième,c'est que frapper le hezbollah au Liban provoquerait automatiquement une réflexe national de ralliement autour de ce mouvement...alors,on fait une frappe par ci,une frappe par là,on met de l'huile sur le feu,on espère le déclenchement de nouveau affrontements "inter-libanais"(sic!) pour affaiblir le Hezbollah...en fait on ne sait plus sur quel pied danser!

    GEDEON Christian

    09 h 06, le 20 mai 2013

  • C'est une évidence géostratégique ...dans un cas d'affrontement armé avec l'ennemi israélien , ce n'est pas une milice qui aura le droit , de signer un cessez le feu ...au nom de l'Etat libanais ..

    Vasionchi Michel

    17 h 57, le 19 mai 2013

  • Surtout que ça fait plus de 30 ans que les armes sont transférées au Hezbollah ! Il ne serait pas étonnant qu'Israël choisisse ce moment opportun, en l'absence de gouvernement et pendant que les guerilleros combattent à et pour l'étranger, et se servent de cet argument pour attaquer la milice illégale sur le territoire libanais.

    Robert Malek

    17 h 36, le 19 mai 2013

  • C'est de la désinformation typique des hébreux ... si avec leurs réseaux d' espions à terre ...leurs services d'écoutes, leurs avions dans les airs , leurs satellites dans l'espace , et les infos des autres pays... et etc... si les israéliens ne voient pas ces gros missiles vieillots se déplaçaient vers le sud Liban ... c'est que l'enturbanné enterré à du soucis à ce faire... vu cette anomalie...

    M.V.

    16 h 34, le 19 mai 2013

  • Espérons qu'il n'y aura pas de transfert de missiles, car bien entendu ce sont les Civils libanais du Sud Liban qui en subiront en primauté les conséquences.... Tandis que les milices Anthracites resteront bien évidemment calfeutrés dans leur 40ème Sous-Sol !

    Antoine-Serge KARAMAOUN

    16 h 13, le 19 mai 2013

  • Oui... ces criminels d'israéliens peuvent tout craindre de la Syrie et du Liban résistant et des résistants Palestiniens, Ils savent qu'ils ne peuvent rien arrêter ni armement du hezb et encore moins de Gaza ni rien du tout car il y aune ENORME volonté derrière. Je pense qu'ils ne pourront pas arrêter la grosse machine qui s'est mise en marche et le mieux pour eux serait qu'ils repartent gentiment d'où ils sont venus. il n y a pas de place pour les criminels envahisseurs dans notre région.. par contre les juifs natifs NON SIONISTES qui veulent rester sous les drapeaux des pays légitimes, doivent être les bienvenus, protégés et intégrés.

    Ali Farhat

    14 h 25, le 19 mai 2013

  • D'abord, pourquoi les russes n'enverraient-ils pas leurs missiles à l'État Libanais??? Deuxio, en tout état de cause, ce sont bien des missiles défensifs, non? Alors quoi? Israël voudrait que ses avions viennent nous bombarder comme pour une ballade de santé ? Il faudrait que ces messieurs qui gouvernent le monde disent une fois, une seule, à Israël qu'il arrête de faire ch.... l'humanité avec ses soi-disant craintes et ses perpétuelles revendications aussi arrogantes qu'infondées.

    Paul-René Safa

    12 h 19, le 19 mai 2013

  • Enfin pour une fois l'état raciste parle vrai. Ces armes seront envoyées au Liban dès qu'elles auront touché le sol syrien, et au nez et à la barbe de ces racistes et xénophobes, parce que le Liban en a urgemment besoin, pour contrer votre politique expan sionniste et dévastatrice dans la région. Nous verrons enfin un Liban fort, pret à se défendre des invasions barbares du passé. Et tant que ça vous fait pleurer ou nous menacer, c'est pas grave,vous savez les moyens orientaux ne souffrent d'aucun sentiment complexé de culpabilité, ça ne marche qu'en occident sionisé, cette tactique là..

    Jaber Kamel

    11 h 38, le 19 mai 2013

Retour en haut