Rechercher
Rechercher

À La Une - religion

Inquiétude en Turquie après des coups de feu devant une église arménienne

Au moment de tirer, l'assaillant a crié "Vous êtes trop nombreux désormais".

Plusieurs attaques de chrétiens ont eu lieu ces dernières années en Turquie, pays à une écrasante majorité musulmane. Photo d'archives/AFP

Des tirs d'arme à feu dimanche devant une église arménienne d'Istanbul ont semé la panique parmi les fidèles venus fêter Pâques et ravivé chez les minorités chrétiennes les craintes d'une recrudescence des violences les visant, a rapporté lundi la presse turque.


Vers 12h30 dimanche, une personne non identifiée, accompagnée de deux comparses, a tiré sept cartouches à blanc devant l'église Surp Hovhannes d'Istanbul, dans le quartier à forte population arménienne de Kumkapi, provoquant des mouvements de panique dans la paroisse, ont indiqué plusieurs quotidiens.
"Au moment de tirer, l'assaillant a crié +Vous êtes trop nombreux désormais+", a déclaré l'archevêque Aram Atesyan, adjoint du patriarche arménien orthodoxe d'Istanbul, cité par le journal Hürriyet.


A peu près au même moment, un jeune Arménien a été roué de coups par un petit groupe d'individus devant une église d'un quartier voisin, Samatya, a signalé Mgr Atesyan.
"Ces attaques ont pour but d'accroître l'angoisse des membres de notre communauté et des autres communautés minoritaires", a commenté le prélat, annonçant qu'il allait demander aux responsables de sa communauté d'accroître les mesures de sécurité.

Ces actes surviennent une semaine après deux autres incidents visant des églises d'Istanbul.
Le 27 avril, un groupe de 30 à 40 personnes a attaqué l'église évangélique Nouvel Espoir, qui venait d'ouvrir à Atasehir (ouest d'Istanbul), selon un communiqué de l'Association des églises protestantes de Turquie.
"Les assaillants ont brisé les vitres de l'église en jetant des pierres et des oeufs et ont tenté d'y pénétrer", sans succès, a déclaré l'Association.
Le 28, l'église grecque-orthodoxe Ayois Ionis, sur l'île stambouliote de Burgaz Ada, a été vandalisée par un groupe d'une dizaine d'adolescents, qui ont brisé quelque meubles et tenté de piller un tronc, a rapporté le quotidien Radikal.


Plusieurs attaques de chrétiens ont eu lieu ces dernières années en Turquie, pays à écrasante majorité musulmane.
En 2006, un prêtre catholique italien, Andrea Santoro, 61 ans, avait été assassiné par balles dans la ville de Trabzon (nord-est). Son jeune meurtrier turc purge une peine de 19 ans de prison. En avril 2007, trois protestants avaient été égorgés à Malatya (est). Cinq suspects turcs sont passibles de la prison à vie.
En janvier dernier, La police turque a interpellé 13 personnes soupçonnées de préparer un attentat contre le pasteur et des membres d'une église protestante de la province d'Izmit (nord-ouest).

 

Pour mémoire

Les Arméniens marquent le 98e anniversaire du génocide commis par les Turcs


Des tirs d'arme à feu dimanche devant une église arménienne d'Istanbul ont semé la panique parmi les fidèles venus fêter Pâques et ravivé chez les minorités chrétiennes les craintes d'une recrudescence des violences les visant, a rapporté lundi la presse turque.
Vers 12h30 dimanche, une personne non identifiée, accompagnée de deux comparses, a tiré sept cartouches à blanc devant...

commentaires (3)

rien de surprenant, n'est ce pas?

GEDEON Christian

18 h 04, le 07 mai 2013

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • rien de surprenant, n'est ce pas?

    GEDEON Christian

    18 h 04, le 07 mai 2013

  • La turquie de l'islamiste boosté ordogan est en grosses difficultés (bél3a el-mouss!). vous l'avez entendu aboyer son désarroi et son impuissance de très loin contre l'impassible et béat président Assad, auquel il faudra donner la médaille olympique, quelque soit ce qui arrivera, rien que pour avoir résister paisiblement à la guerre mondiale qui a été lancée contre lui et son pays depuis 2 ans sans y réussir. Donc, ordogan visionnaire de l'islam obscurantisme, grand aimant de l'argent et de soi-même, est en difficultés, c'est qu' il est désormais contraint de gagner son impossible guerre contre le régime chapeauté par l'inébranlable Assad, soit quand le big américain représenté par le maigrichon obama le lui demandera (sous peu, je suppose) il devra rompre tous rapports avec les bandits (ça a d'ailleurs commencé par des escarmouches entre l'armée turque et les bandits) qu'il a entrainé et armer, selon la technique bien rodée made in cia du (2at3 el 7abl b'noss el'birr), qui consiste à tout lâcher quand le projet ne fonctionne pas au profit de la diplomatie trinquante et souriante des salons.. ce qui aura pour conséquence que je n'ose pas imaginer le retour de manivelle pour ordy et ses nouveaux potes de circonstance arabo-démocrates et les autres occidentaux.

    Ali Farhat

    00 h 08, le 07 mai 2013

  • La Turquie donneuse de lecon de democratie avec ses pairs wahaboqataroalqaidoalnosra n'y echappera pas non plus, parce que ce pays, en acceptant de rouler pour le sionisme international accepte en meme temps d'appliquer ses directives, celles de liquider les minorites. Au fait on pourrait savoir en quoi consiste les indemnites que vous avez recu d'israel pour le massacre de turcs sur le marmara.?

    Jaber Kamel

    22 h 28, le 06 mai 2013

Retour en haut