À La Une

Liban : Un militaire torture une employée de maison, dénonce le CLDH

Société « En dépit de ses plaintes, et des traces de torture sur son corps, l’employée de maison a été condamnée à 1 an de prison pour vol »
OLJ
09/04/2013

Un militaire libanais a torturé une employée de maison qu’il soupçonnait de lui avoir subtilisé son arme de service et des bijoux à domicile, rapporte le Centre libanais des droits humains (CLDH).
Le militaire a d’abord soupçonné plusieurs personnes du vol, dont l’employée de maison qui affirmait pourtant ne pas avoir touché aux affaires disparues, indique le communiqué, avant d’ajouter : « Quinze jours après le vol, le militaire aurait emmené celle-ci dans une maison à la campagne avec plusieurs autres personnes et suspendu la jeune fille par les pieds dans la salle de bains avec des menottes. Il lui aurait infligé des décharges électriques pendant une grande partie de la nuit, et des brûlures au moyen d’un couteau chauffé à blanc jusqu’à ce qu’elle accepte de s’accuser du vol », selon le texte.


« En dépit de ses plaintes, et des traces de torture sur son corps, l’employée de maison a été condamnée à 1 an de prison pour vol – et son pourvoi en cassation a été rejeté », s’indigne le CLDH. Et d’enchaîner : « Pire encore, après que le jeune femme eut purgé sa peine, l’employeur a refusé de payer son billet d’avion pour qu’elle puisse rentrer dans son pays, et le CLDH a financé son rapatriement alors que sa peine était terminée depuis plus de dix mois. »


« Le CLDH demande qu’une enquête soit ouverte sur ces faits, que le militaire soit puni à la mesure des actes commis, et que les allégations de torture soient systématiquement prises au sérieux par la justice, sans quoi des faits d’une telle gravité se poursuivront », conclut le communiqué.

 

 

Pour mémoire

Les larmes de Maria ou le calvaire des employées de maison au Liban

 

« Les larmes de Maria » : lettre ouverte de protestation aux ministres de la Justice et du Travail 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de « L’Orient-Le Jour »

Alerte au plastique

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : le déblocage serait imminent

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué