X

Économie

Bassil : Travaux d’exploration pour le pétrole dès 2015

Liban
OLJ
17/01/2013

Le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a présidé une délégation libanaise au congrès international pour l’énergie renouvelable qui a lieu à Abou Dhabi du 15 au 17 janvier. Il a également participé à la réunion entre les ministres de l’Énergie des pays arabes et d’Amérique latine.


« La présence de gaz et de ressources pétrolières dans nos eaux territoriales est aujourd’hui une réalité », a indiqué M. Bassil, invitant les grandes sociétés pétrolières internationales à participer au prochain appel d’offres dont l’octroi des permis sera annoncé le 2 mai 2013. « Les possibilités de coopération et d’investissement au Liban sont grandes et prometteuses, a affirmé le ministre de l’Énergie, et toutes les dispositions légales ont été approuvées en Conseil des ministres. »


« Le Liban est en train de forger sa place parmi les pays producteurs d’énergie car il n’a plus les capacité à dépenser 15 % de son PIB dans l’importation de carburant, alors qu’il possède une importante richesse hydraulique, solaire et éolienne dont il ne profite presque pas », a indiqué M. Bassil.


« Quant à la récente découverte de pétrole et de gaz, la première phase d’inspection de la zone économique exclusive (ZEE) en 2D est entièrement terminée et 60 % de la surface a été étudiée en 3D », a ajouté le ministre, expliquant que les résultats obtenus étaient très encourageants. Selon M. Bassil, « à ce jour, 30 compagnies nord-américaines, européennes, asiatiques, africaines et arabes ont fait savoir qu’elles s’intéressaient au projet et ont commencé à s’unir en groupe de trois comme le prévoit la loi libanaise ». Il a assuré que « le Liban pourra, dès 2015, effectuer la première opération d’exploration du pétrole ».

 

Lire aussi

Hollande : L’heure est « à l’action » pour « préparer l’après-pétrole »

 

Pétrole et gaz en Méditerranée : le Liban cherche sa place parmi les grands

 

Les ressources offshore au Liban potentiellement colossales

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Ali Farhat

Je pensais que c'était plus rapide que cela! Zut alors! Il faut faire qque chose pour accélérer tout cela et/ou faire en sorte que nos ressources ne soient pas volés, hein? Nous en avons les moyens!

SAKR LEBNAN

Dès 2015 !!! Une Première ! On en tirera les crabes que les autres auraient, peut-être, abandonnés dans les gisements, s'ils n'en se seraient pas délectés aussi. C'est ce qu'on appelle : Les " CRABES "... des " CRABIERS "...

Robert Malek

Il ne reste plus qu'à faire entériner nos frontières maritimes, ce qui ne sera pas une mince affaire quand on connaît la barbarie et la fourberie de nos deux voisins. Chypre nous a bien prévenus l'autre jour : démerdez-vous avec Israël.

Dernières infos

Les signatures du jour

Gaby NASR

Le billet de Gaby NASR

Crime de lèse-orange

Un peu plus de Médéa AZOURI

Notre vie avant et depuis la révolution

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants