Moyen Orient et Monde

L’Iran « ne permettra pas à l’ennemi d’avancer » en Syrie

OLJ
01/08/2012
L’Iran « ne permettra pas à l’ennemi d’avancer » en Syrie, a déclaré le général Massoud Jazayeri, l’adjoint du chef de l’état-major des forces armées iraniennes, cité hier par le quotidien Shargh. « Pour l’instant il n’est pas nécessaire que les amis de la Syrie entrent en scène et notre évaluation est qu’ils n’auront pas besoin de le faire », a ajouté le général Jazayeri. Lundi, le quotidien syrien al-Watan avait affirmé que l’Iran avait mis en garde la Turquie contre toute attaque en territoire syrien, assurant que Téhéran ripostera « durement » pour venir au secours de son allié. Selon le général Jazayeri, « toutes les composantes de la résistance (face à Israël, soit le Hezbollah et les mouvements islamistes palestiniens) sont les amis de la Syrie, en plus des puissances (Russie et Chine) qui comptent sur la scène internationale ». La mise en garde iranienne vise les États-Unis, les pays occidentaux, mais aussi l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

C’est tous les jours dimanche

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants