X

À La Une

Jessica Kahawaty, une beauté libanaise à Sydney

La femme de la semaine

La jeune étudiante en finances vient d’être couronnée Miss World Australia 2012.

olj.com
05/07/2012

Elles étaient 24 beautés à se disputer, samedi dernier, la couronne de Miss World Australia 2012, et c’est finalement une Libanaise qui la remportée. Avec ce titre, Jessica Kahawaty, 23 ans, représentera l’Australie lors de la prochaine compétition de Miss Monde, prévue en août, en Chine.

 

La jeune étudiante en finances a réussi à charmer le jury après avoir joué au piano « La Lettre à Elise » de Ludwig van Beethoven, en dépit de son bras cassé. « J’avais tellement d’adrénaline que je voulais la jouer malgré tout. J’ai donc enlevé le plâtre, contrariant l’avis de mon médecin », a-t-elle dit après son élection.

 

Jessica Kahawaty qui étudie à Sydney n’est pas étrangère aux compétitions de beauté. Elle a déjà remporté le prix de Miss Liban Australie en 2007, ainsi que Miss Lebanon Emigrant en 2008. La même année, elle avait été élue dauphine au concours de Miss International auquel participaient 75 beautés du monde entier.

 

 

Dans une entrevue qu’elle accorde au blog « Lebanese Beauty Press », Jessica revient sur ses origines libanaises : « La culture libanaise est en moi. Je suis née en Australie, mais j’ai vécu une partie de ma vie au Liban que je visite tous les ans. Je me sens Libanaise même lorsque je suis en Australie. (…) Les deux pays ont fait de moi la femme que je suis aujourd’hui ».

 

Les sites antiques qu’elle aimerait (re)visiter ? « Les temples de Baalbeck ». « La vue est à couper le souffle ! C’est tellement fascinant d’imaginer à quoi ces temples ont bien pu ressembler lorsqu’ils étaient encore en bonne condition à l’époque des Romains »…

 

Sa personnalité libanaise favorite ? La journaliste May Chidiac. « Elle représente pour moi la liberté d’expression, confie Jessica. Elle a échappé à une tentative d’assassinat (le 25 septembre 2005, ndlr) en raison de ses opinions politiques, et elle a réussi à se relever en dépit d’une jambe et d’un bras amputés. Ce sont les femmes courageuses qui me fascinent le plus et je respecte énormément la façon avec elle a défendu notre pays en exprimant ouvertement ses craintes, un droit que chaque être humain doit exercer librement et sans peur ».

 

Miss World Australia 2012 a été organisé sur

l'île Uluru.

 

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Robert Malek

Au moins elle a de vrais sourcils, pas comme cette mode horrible qui se répand de plus en plus et qui remplace les sourcils par un coup de stabylo, une trace rectiligne qui donne un look de dessin animé japonais (oulà, je vais me faire lyncher par les Libanaises) ! :-)

Sabbagha Antoine

Les femmes qui ont la beauté extérieure servent de modèle, celles qui n'ont que la beauté intérieure servent d'exemples. Bravo et mabrouk pour Jessica Kahawaty qui en a ces deux qualités.



Antoine Sabbagha

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants