X

À La Une

En 2010, la moitié des migrants dans le monde étaient chrétiens

Religion En taux de migration par religion, ce sont les juifs qui migrent le plus avec un juif sur quatre vivant hors de son pays natal, selon l'étude "La Foi en Mouvement".
OLJ/Agences
08/03/2012

Près de la moitié des 214 millions de migrants dénombrés en 2010 dans le monde étaient des chrétiens et plus d'un quart des musulmans, selon une étude réalisée par l'Institut américain Pew et publiée jeudi. Cette étude combine des centaines de rapports, recensements et autres sources sur les migrants au sens défini par l'ONU comme une personne vivant depuis plus d'un an dans un pays où elle n'est pas née.


Selon "La Foi en Mouvement", première étude globale sur l'affiliation religieuse des migrants, 106 millions de personnes (49%) étaient des chrétiens émigrant surtout du Mexique (13 millions), de Russie et de l'Inde (plus de dix millions de personnes chacun).

Près de 60 millions étaient musulmans (27% du nombre total) venus d'abord de Palestine, Pakistan, Bangladesh et Inde, 11 millions des hindous (5%), 7 millions des bouddhistes (3%) et 3,6 millions des juifs (moins de 2%).

 

Le tableau de la population migrante s'accorde avec celui de la population mondiale, dominée par les chrétiens suivis des musulmans, indique l'étude. Néanmoins, alors qu'une personne sur trois dans le monde est chrétienne, c'est le cas d'un migrant sur deux. Les musulmans sont également surreprésentés, mais avec une marge plus étroite (27% contre 23%).

 

En taux de migration par religion, ce sont les juifs qui migrent le plus avec un juif sur quatre vivant hors de son pays natal.  Le nombre des migrants a quasiment triplé depuis les années 1960 mais représente toujours grosso modo le même pourcentage - 3% contre 2,6% il y a 60 ans - de la population mondiale.


L'étude montre que les migrants viennent de la région Asie-Pacifique pour un tiers d'entre eux, suivie de l'Europe où les échanges sont surtout intra-européens.

 

En revanche, les pays d'immigration sont moins nombreux, l'Amérique du Nord, l'Europe, l'Australie et les pays arabes du Golfe étant de loin les principaux pays d'accueil.


A eux seuls, les Etats-Unis ont reçu un migrant sur cinq (près de 43 millions), suivis de la Russie et de l'Allemagne qui sont les seuls à dépasser les 10 millions de personnes accueillies. Les Etats-Unis, première destination des migrants chrétiens, principalement mexicains, l'est aussi pour les bouddhistes et se place après l'Inde pour les hindous et Israël pour les juifs. Contrairement à une perception commune, l'Europe reçoit plus d'immigrés chrétiens que musulmans, indique l'étude, et ce même si on exclut les migrations intra-européennes. L'Arabie saoudite est la destination première des musulmans suivie de la Russie, l'Allemagne et la France.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Talaat Dominique

Il y avait le juif errant, maintenant il y a le chrétien errant.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants