Rechercher
Rechercher

Actualités - CHRONOLOGIE

Iran Hausse du prix du sang

La diya, ou prix du sang, établie selon la Charia pour le dédommagement de la mort d’un musulman, assassiné ou tué dans un accident de la circulation, a été augmentée, a annoncé la radio. La somme de 148 millions de rials (49 000 USD au taux officiel de 3 000 rials par dollar) sera fixée à 163 millions de rials (53 000 dollars) pour la prochaine année iranienne de 1378, qui commence le 21 mars. Cité par la radio, M. Nassiri Savad Kouhi, porte-parole du pouvoir judiciaire, a souligné que «cette hausse de 10% a été décidée avec l’avis des conseillers juridiques et des responsables des compagnies d’assurances». Selon la Charia, la loi islamique en vigueur en Iran depuis la révolution de 1979, la diya, est une somme à payer obligatoirement à la famille de la victime par le meurtrier ou le conducteur responsable d’une mort dans un accident de la circulation. Cette somme est prévue dans les contrats d’assurance automobile.

La diya, ou prix du sang, établie selon la Charia pour le dédommagement de la mort d’un musulman, assassiné ou tué dans un accident de la circulation, a été augmentée, a annoncé la radio. La somme de 148 millions de rials (49 000 USD au taux officiel de 3 000 rials par dollar) sera fixée à 163 millions de rials (53 000 dollars) pour la prochaine année iranienne de 1378, qui commence...