Rechercher
Rechercher

Actualités - CHRONOLOGIE

De Bush à Thatcher : le who's who des partisans du général

Augusto Pinochet n’est pas sans supporteurs dans le monde où un certain nombre d’anciens chefs d’État ou de gouvernement et de figures religieuses ont ouvertement pris parti contre un procès. La plus active est certainement Margaret Thatcher, qui voue une reconnaissance éternelle au général, son allié dans sa guerre éclair de 1982 contre les Argentins qui avaient envahi l’archipel des Malouines. À peine apprenait-elle l’arrestation de l’octogénaire, reçu pour un thé chez elle à son arrivée en Grande-Bretagne, que Lady Thatcher protestait dans les colonnes du Times contre l’interpellation «inhumaine» de l’ami du Royaume-Uni. Dans laquelle elle voit un complot de la «gauche internationale». Depuis, elle lui rend visite régulièrement dans sa luxueuse retraite forcée de Wentworth au sud de Londres et a même une fois convoqué les caméras de télévision pour immortaliser l’entrevue. L’ancien président américain George Bush, qui dirigeait la CIA dans les années 1970, celles du début de la dictature d’Augusto Pinochet, a lui aussi rendu public son soutien au général Pinochet l’estimant victime d’une «parodie de justice». Des documents de la CIA publiés en juin par Washington évoquent pourtant «un bain de sang» perpétré par la junte militaire lors de l’éviction de Salvador Allende en 1973. Henry Kissinger, qui était secrétaire d’État (ministre des Affaires étrangères) lors du coup d’État de Pinochet, soutient lui aussi ouvertement le général, et a réclamé l’abandon de la requête d’extradition en avril dernier. Tandis que le pape Jean-Paul II a tenté une mission «diplomatique» auprès de Londres pour obtenir la grâce de ce catholique fervent, qui avait demandé en vain en décembre dernier une permission de sortie pour la messe de minuit. Quant au dalaï-lama, il juge regrettable de juger Pinochet, par vengeance, et en dépit de son grand âge. Mais il encourage aussi à ne pas oublier le passé et les actes de l’ancien dictateur.

Augusto Pinochet n’est pas sans supporteurs dans le monde où un certain nombre d’anciens chefs d’État ou de gouvernement et de figures religieuses ont ouvertement pris parti contre un procès. La plus active est certainement Margaret Thatcher, qui voue une reconnaissance éternelle au général, son allié dans sa guerre éclair de 1982 contre les Argentins qui avaient envahi...