Rechercher
Rechercher

Société - Corps professionnels

L’Ordre des médecins boucle ses élections partielles

Les quatre membres élus appartiennent à la même liste affiliée au mouvement Amal, au Hezbollah et au Courant patriotique libre.

L’Ordre des médecins boucle ses élections partielles

Le président de l’Ordre des médecins Youssef Bakhache (centre gauche) ouvrant le scrutin, dimanche 19 mai 2024 à Beyrouth. Photo fournie par le conseil de l'Ordre

Le conseil de l’Ordre des médecins a tenu comme prévu dimanche ses élections partielles au terme de l’expiration des mandats de quatre de ses membres. Quatre membres sortants, trois chiites et un chrétien, devaient être en principe remplacés par trois musulmans et un chrétien, dans le respect de l’équilibre confessionnel traditionnel.

Selon le président de l’Ordre Youssef Bakhache, les 1 511 médecins qui se sont déplacés pour voter, dans le quartier du palais de Justice à Beyrouth, ont élu les Drs Jaafar Abbas, Ali Houmani, William Mouawad et Raëf Reda pour un mandat de trois ans.

Lire aussi

Les médecins votent dimanche pour élire quatre membres du conseil de l’ordre de Beyrouth

Les quatre membres élus appartiennent à la même liste, appelée coalition syndicale (Tadamon el-Nakabi) et affiliée au mouvement Amal, au Hezbollah et au Courant patriotique libre (CPL). Jaafar Abbas (Amal) est celui qui a été élu avec le plus de voix, a précisé Youssef Bakhache, devant Ali Houmani (Hezbollah), William Mouawad (CPL) et Raëf Reda (indépendant soutenu par le Hezbollah).

Jaafar Abbas se succède à lui-même, tandis que les trois membres qui laissent leur places sont Taghrid Hajj Ali (Hezbollah), Mohammad Moussaoui (Hezbollah) et Georges Yared (indépendant, anciennement proche des Kataëb).

L’Ordre a également élu deux membres supplémentaires à la caisse de retraite de la profession, Mahmoud Moussaoui (Hezbollah) et Hachem Noureddine (indépendant).

Youssef Bakhache a été élu il y a deux ans et son mandat arrive à expiration dans un an.

Le conseil de l’Ordre des médecins a tenu comme prévu dimanche ses élections partielles au terme de l’expiration des mandats de quatre de ses membres. Quatre membres sortants, trois chiites et un chrétien, devaient être en principe remplacés par trois musulmans et un chrétien, dans le respect de l’équilibre confessionnel traditionnel.Selon le président de l’Ordre Youssef...
commentaires (1)

L’équilibre confessionnel est bien respecté. . Un chrétien pour trois musulmans . Quelle boutade

Hitti arlette

16 h 57, le 22 mai 2024

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • L’équilibre confessionnel est bien respecté. . Un chrétien pour trois musulmans . Quelle boutade

    Hitti arlette

    16 h 57, le 22 mai 2024

Retour en haut