Rechercher
Rechercher

Parler - Lorient-Le Siecle

Liberté d'expression, Liban, Gaza, Israël : les confidences de Wajdi Mouawad

Après avoir été interdit de théâtre à Beyrouth en avril dernier, L'Orient-Le Jour donne la parole à l'écrivain libano-canadien, directeur du théâtre de la Colline à Paris, pour trente minutes de confidences fortes et précieuses sur l'époque, l'exil, le conflit israélo-palestinien et le droit à la nuance. 


Mi-avril, une polémique secoue « le petit milieu du théâtre libanais ». La pièce « Journée de noces chez les Cromagnons », programmée au théâtre Monnot, est annulée. L’auteur, Wajdi Mouawad, rentre bredouille en France. Ses détracteurs lui reprochent d’avoir collaboré avec Israël. Lui garde le silence. Reprend l’avion sans déclaration.

Nous l’avons rencontré à Paris. Depuis son bureau du théâtre national de la Colline, qu’il dirige depuis 2016, le dramaturge libano-canadien se confie au micro d’Anthony Samrani. Entre deux répétitions, il affirme n’avoir « aucun ressentiment », admet une certaine tristesse, prend ses distances avec une affaire qui « concerne les Libanais ».

Affaire Wajdi Mouawad : anatomie d’une aberration

Affaire Wajdi Mouawad : anatomie d’une aberration

L’enfant de la guerre, né à Deir el-Qamar en 1968, fait partie des success-story à la libanaise dont le pays aime se gargariser. Il incarne un lien torturé à la diaspora : adulée pour ses dollars, célébrée pour sa lumière, malmenée dès lors qu’elle s’autorise à penser en dehors du cadre. Un moment de pause, loin du fracas des bombes et de l’agitation extérieure, à l’occasion des cent ans de L’Orient-Le Jour.

Mi-avril, une polémique secoue « le petit milieu du théâtre libanais ». La pièce « Journée de noces chez les Cromagnons », programmée au théâtre Monnot, est annulée. L’auteur, Wajdi Mouawad, rentre bredouille en France. Ses détracteurs lui reprochent d’avoir collaboré avec Israël. Lui garde le silence. Reprend l’avion sans déclaration.Nous l’avons rencontré à Paris....
commentaires (2)

Mr Mouawad vous êtes un utopiste.

Dorfler lazare

23 h 29, le 14 mai 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Mr Mouawad vous êtes un utopiste.

    Dorfler lazare

    23 h 29, le 14 mai 2024

  • Merci pour cette interview qui va me faire réfléchir

    F. Oscar

    10 h 24, le 14 mai 2024

Retour en haut