Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Les envies des femmes enceintes

L’histoire des envies pendant la grossesse est aussi vieille que Hérode, et nombreuses sont les femmes enceintes qui ont ressenti ces désirs de consommer tout de suite des aliments originaux, hors saison et à des heures indues.

Ma mère m’a raconté un jour ses propres ressentis à chaque fois qu’elle était enceinte en me demandant d’y croire. Nous sommes une grande famille, sept filles et deux garçons. D’après elle, elle ressentait l’envie de sucer ou de mastiquer du tabac frais quand elle attendait un garçon, alors qu’elle ne fumait pas, et que par contre, elle aimait croquer des grains de café grillés quand elle attendait une fille. Et lorsqu’elle a été enceinte de jumeaux de sexes différents (mon frère et ma sœur), elle avait des envies concomitantes de savourer le goût du tabac frais mastiqué et de croquer des grains de café grillé.

Alors que j’écrivais ces lignes, une amie à moi m’a raconté que sa maman ressentait des envies de savourer de la terre durant le premier trimestre de sa grossesse. En pédiatrie, et je ne sais pas s’il en est de même chez les femmes enceintes adultes, on parle de géophagie chez l’enfant quand il met de la terre dans sa bouche, pouvant refléter une anémie (carence en fer), ce qui n’est pas rare durant la grossesse.

En tant que pédiatre depuis si longtemps, un demi-siècle environ, je continue à rencontrer lors de mes consultations des cas d’hémangiomes (taches de sang sous la peau) de couleurs différentes que les mamans expliquent par des stigmates résultant des envies de grossesse dont la fraise, la mûre, la framboise ou d’autres représentations d’aliments, appelées couramment en arabe chahwés.

Encore faut-il y croire.

Pédiatre

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « Courrier » n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, « L’Orient-Le Jour » offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, ni racistes.

L’histoire des envies pendant la grossesse est aussi vieille que Hérode, et nombreuses sont les femmes enceintes qui ont ressenti ces désirs de consommer tout de suite des aliments originaux, hors saison et à des heures indues.Ma mère m’a raconté un jour ses propres ressentis à chaque fois qu’elle était enceinte en me demandant d’y croire. Nous sommes une grande famille, sept...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut