Rechercher
Rechercher

Économie - Une question, trois réponses

L’or du Liban vaut actuellement plus de 20 milliards de dollars : et si on le vendait ?

« L’Orient-Le Jour » donne la parole à trois experts pour y répondre.

L’or du Liban vaut actuellement plus de 20 milliards de dollars : et si on le vendait ?

Les réserves d'or du Liban valent plus de 20,5 milliards de dollars suite à l'envolée des cours mondiaux. Photo val-eric-go/Bigstock

Alors que les cours mondiaux d’or ont récemment atteint leur plus haut niveau historique (dépassant mardi la barre des 2 260 dollars l’once), la question de la vente des réserves libanaises de ce matériau précieux revient sur le devant de la scène,...
Alors que les cours mondiaux d’or ont récemment atteint leur plus haut niveau historique (dépassant mardi la barre des 2 260 dollars l’once), la question de la vente des réserves libanaises de ce matériau précieux revient sur le devant de la scène,...

commentaires (20)

Je suis partisane a vendre une partie de l’or qui sera essentiellement destine aux deposants mais pas avec la classe politique actuelle qui risque de le voler comme elle a vole toutes les ressources existantes .

Skaff Soumaya

11 h 41, le 07 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (20)

  • Je suis partisane a vendre une partie de l’or qui sera essentiellement destine aux deposants mais pas avec la classe politique actuelle qui risque de le voler comme elle a vole toutes les ressources existantes .

    Skaff Soumaya

    11 h 41, le 07 avril 2024

  • La question ne doit pas etre s'il faut vendre l'or ou pas. La bonne question est de comment augmenter les reserves en or...

    Mago1

    17 h 07, le 06 avril 2024

  • Je ne mettrai pas ma confiance entre les mains de nos politiciens, des escrocs qui salivent deja a l'idée de renflouer leurs caisses personnelles. Il nous faut de vrais politiciens, des gestionnaires de bon sens pour remettre le pays sur ses pieds, reconstruire l'économie, créer des rendements. Le Liban a beaucoup de potentiel mais une grande mal gestion, toute la classe politique, vu la gangrene de leur corruption, ne veut pas entendre parler de ces reformes, ce ne serait pas dans son interet… entretemps les libanais souffrent re restent dociles comme des moutons!

    CW

    04 h 51, le 06 avril 2024

  • FAUT BLOQUER CET OR AU NOM DES DEPOSANTS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 23, le 04 avril 2024

  • Et s'il ne nous restait que des fake Lindors chocolats simples ou au même au noisette... on s'enrichira d'un diabète bien fatal et les poches encore plus vides que nos méninges...

    Wlek Sanferlou

    04 h 27, le 04 avril 2024

  • BRAVO POUR L'IDEE MAIS VOUS AVEZ OUBLIE QUE LES POSSESSEURS DES BONS DU TRESOR QUI N'ONT PAS ETE PAYE METTERONT IMMEDIATEMENT LA MAIN SUR CETTE SOMME ET SOMMERONS EN JUSTICE D'ETRE PAYE PAR CET ARGENT ALORS FINI LES 20 MILLIARDS ET LE LIBAN AVEC

    LA VERITE

    01 h 16, le 04 avril 2024

  • Il aurait été plus judicieux de poser cette question à mon épicier, il aurait mieux répondu

    Lecteur excédé par la censure

    21 h 33, le 03 avril 2024

  • Apres la crise, ne reste plus grand chose a voler au Liban. Alors, nos politichiens mafieux voudraient bien se partager le produit de la vente de l'or. Quand aux deposants, petits et grands, ils l'ont deja dans l'os. Alors ?

    Michel Trad

    19 h 43, le 03 avril 2024

  • Si des 70 milliards de dollars perdus 50 milliards sont sales ,les 20 milliards de ces fonds qui restent peuvent donc aider à cloturer les comptes de tous les épargnants .

    Antoine Sabbagha

    19 h 09, le 03 avril 2024

  • Il faut trouver un moyen de rendre l'argent des deposants. A .K

    koulajian arpie

    18 h 01, le 03 avril 2024

  • On a besoin d'avoir un president de la Republique qui a la sagesse et le pouvoir trouver un moyen de rendre l'argent des déposants.

    koulajian arpie

    17 h 58, le 03 avril 2024

  • Ils sont sérieux ces experts? Ils habitent le même pays que tous les libanais qui ont été dépouillés, alors qu’on leur disait que tout était sous contrôle par les garde-fous et des mécanismes de surveillance mis en place pour s’assurer que leur dépôts ne seront jamais volés? Ils préconisent qu’on vende la seule garantie qui permettrait (si toute fois cet or existe encore) de démarrer la reconstruction de notre pays une fois débarrassé des corrompus et des fossoyeurs qui n’en feront qu’ une bouchée, comme ils ont déjà fait sans être ni jugées ni punis? Trêve de blague le 1er avril c t hier.

    Sissi zayyat

    17 h 47, le 03 avril 2024

  • Je trouve que M. Charbel Nahas est un homme juste et courageux. M. Garbis risque sa place de chef économiste avec une telle opinion. Est-ce qu'il sait ce que c'est l'égalité du traitement des créanciers? S'ils vendent l'or, en 3 ans le produit de la vente sera épuisé dans les subventions.

    Céleste

    17 h 47, le 03 avril 2024

  • Pour renflouer les caisses des mafieux locaux? Vous pouvez louer cet or à environ 8% actuellement. Ce serait une meilleure idée

    T P N

    16 h 09, le 03 avril 2024

  • Que personne ne touche à la réserve d'or de la Banque du Liban car nous allons revenir au système bimétallique ou étalon-or sous peu. Le dollar fera faillite, l'or est la monnaie ultime. Et sans or, nous resterons à la merci des devises étrangères. Ensuite cet or appartient aux Libanais. Enfin la valeur réelle de l'or est entre 10 et 100 fois sa valeur actuellement affichée si l'on tient compte des cours de l'or manipulé par l'or papier, les trackers et autres produits financiers sophistiqués.

    Nicolas ZAHAR

    15 h 51, le 03 avril 2024

  • L'or, les privatisations, les licenses, les biens fonciers de l'Etat. Le problème n'est pas de vendre. Le problème est ce que feront les politiciens avec l'argent.

    Moi

    15 h 04, le 03 avril 2024

  • Vous avez un économiste qui ne se remets meme pas en question quant a son avis de vendre 50% du stock d'or en 2019, bien au contraire il surenchérit... quand ca veut pas , ca veut pas... et pour le civisme des Libanais...

    Ventre-saint-gris

    14 h 58, le 03 avril 2024

  • Quand on voit ces économistes en herbe préconiser la vente d'au moins 50% de ces seuls biens valables au Liban et de distribuer une partie de cette somme à la population libanaise on peut rester dubitatif quant à leurs capacités de gérer... Encore faudrait il à minima que la BDL connaisse la valeur exacte de ces dépôts. Cette réserve pourrait servir de garantie afin de sécuriser des réformes (vœu pieux) menées par des dirigeants intègres, mais semble t il que ce terme soit un gros mot à proscrire... En d'autres termes il vaut mieux éviter d'y penser..

    C…

    14 h 21, le 03 avril 2024

  • On peut le donner en offrande a nos chers protecteurs Perse, ils sauront , à l'inverse de Midas, le transformer en missiles de précision.

    Aboumatta

    13 h 20, le 03 avril 2024

  • Et pourquoi pas le donner tout simplement.

    Nadim Mallat

    12 h 27, le 03 avril 2024

Retour en haut