Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Repère

Que font les troupes américaines au Moyen-Orient et où sont-elles basées ?

Environ 30.000 soldats américains sont déployés dans la région. Où et pourquoi ?

Que font les troupes américaines au Moyen-Orient et où sont-elles basées ?

Cérémonie de transfert des dépouilles de trois soldats américains tués dans une attaque de drone sur l'avant-poste militaire américain en Jordanie, à la base aérienne de Dover, dans le Delaware, le 2 février 2024. Photo Roberto Schmidt / AFP

Les États-Unis ont lancé des frappes aériennes sur des cibles irakiennes et syriennes liées aux Gardiens de la révolution iraniens et aux milices soutenues par Téhéran, à la suite d'une attaque contre l'un des nombreux sites du Moyen-Orient où Washington maintient une présence militaire. Que savons-nous sur la présence militaire américaine au Moyen-Orient ?

Où se trouvent les bases américaines au Moyen-Orient ?

Les États-Unis exploitent des bases au Moyen-Orient depuis des décennies. À l'apogée de ce déploiement, plus de 160.000 militaires étaient présents en Irak en 2007 et plus de 100.000 en 2011 dans l'Afghanistan voisin  de la région.

Bien que leur nombre soit beaucoup plus réduit depuis le retrait d'Afghanistan en 2021, environ 30.000 soldats américains y sont toujours déployés. En outre, depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement palestinien Hamas en octobre 2023, les États-Unis ont temporairement envoyé des milliers de soldats supplémentaires dans la région, notamment sur des navires de guerre.

Lire aussi

Pourquoi les Kataëb Hezbollah suspendent-ils leurs attaques contre les Etats-Unis ?

La plus grande base américaine au Moyen-Orient, celle aérienne d'al-Udeid, construite en 1996, se trouve au Qatar. Les autres pays où les Américains sont présents sont Bahreïn, Koweït, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis (EAU).

Les États-Unis ont environ 900 soldats en Syrie, dans de petites bases comme le champ pétrolifère d'al-Omar et al-Chaddadé, principalement dans le nord-est du pays. Il existe un petit avant-poste, la garnison d'al-Tanf, près de la frontière syrienne avec l'Irak et la Jordanie.

2.500 soldats américains sont en Irak, répartis dans des installations telles que Union III et la base aérienne d'Aïn el-Assad. Des discussions sont en cours sur leur avenir.

Pourquoi les troupes américaines sont-elles dans la région ?

Les troupes américaines sont stationnées au Moyen-Orient pour différentes raisons et, à l'exception de la Syrie, avec l'autorisation du gouvernement de chaque pays.

Lire aussi

L’Iran a-t-il eu l’intention de franchir les lignes rouges des États-Unis ?

Dans certains pays comme l'Irak et la Syrie, les troupes sont là pour lutter contre l'État islamique (EI), une structure radicale, et aident à conseiller les armées locales. Mais elles ont été attaquées par des forces soutenues par l'Iran au cours des dernières années et ont pris des mesures contre ces groupes.

La Jordanie, un allié clé historique des États-Unis, dispose de centaines de formateurs américains et organise des exercices intensifs tout au long de l'année.

Dans d'autres cas, comme au Qatar et aux EAU, les forces américaines sont présentes pour rassurer les alliés, mener des entraînements, et sont utilisées en fonction des besoins dans le cadre d'opérations.

Y a-t-il des bases militaires étrangères aux États-Unis

Si les alliés de Washington envoient parfois leurs militaires pour s'entraîner ou travailler avec les troupes américaines, il n'y a pas de bases militaires étrangères à l'intérieur des États-Unis.

La Tour 22 en Jordanie

La Tour 22, une base jordanienne située à l'extrême nord-est de la frontière avec la Syrie et l'Irak, a été visée par une attaque de drone, qui a tué trois soldats de l'armée de réserve le 28 janvier. Washington a imputé cette attaque à la milice irakienne des Kataëb Hezbollah, soutenue par l'Iran.

Plus précisément, la Tour 22 se trouve à proximité de la garnison d'Al Tanf, de l'autre côté de la frontière, en Syrie, et abrite un petit nombre de soldats américains. Al Tanf a joué un rôle clé dans la lutte contre l'État islamique et a assumé un rôle dans le cadre de la stratégie américaine visant à contenir le renforcement militaire de l'Iran dans l'est de la Syrie.

Les bases américaines dans la région sont-elles régulièrement attaquées ?

Les bases américaines sont des installations hautement surveillées, dotées notamment de systèmes de défense aérienne pour les protéger contre les missiles ou les drones. Les installations situées dans des pays comme Qatar, Bahreïn, l'Arabie saoudite et le Koweït ne sont généralement pas attaquées.

Toutefois, les troupes américaines en Irak et en Syrie ont fait l'objet de frappes fréquentes ces dernières années. Depuis le 7 octobre dernier, les troupes américaines ont été attaquées plus de 160 fois par des milices soutenues par l'Iran, blessant environ 80 soldats, avant même l'attaque de dimanche contre la Tour 22, qui a aussi fait une quarantaine de blessés.

Une nouvelle vague de violence au Moyen-Orient a éclaté après le 7 octobre, lorsque les miliciens islamistes palestiniens du Hamas ont fait irruption en Israël, tuant 1.200 Israéliens et en prenant 253 autres en otages. En réponse, Israël a lancé une campagne militaire qui a tué plus de 27.000 personnes, selon les autorités sanitaires de la bande de Gaza, et provoqué une grave crise humanitaire dans l'enclave densément peuplée.

Les États-Unis ont lancé des frappes aériennes sur des cibles irakiennes et syriennes liées aux Gardiens de la révolution iraniens et aux milices soutenues par Téhéran, à la suite d'une attaque contre l'un des nombreux sites du Moyen-Orient où Washington maintient une présence militaire. Que savons-nous sur la présence militaire américaine au Moyen-Orient ?Où se trouvent les...
commentaires (2)

Américains au moyen orient avez vous bien dit? Mais que dit notre chucri paradis?

Zampano

15 h 29, le 04 février 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Américains au moyen orient avez vous bien dit? Mais que dit notre chucri paradis?

    Zampano

    15 h 29, le 04 février 2024

  • Vous avez bien dit que les bases US sont là, entre autre, pour combattre l'EI qui, selon une infinité de sources, à été créé, entraîne', et armé par les organes secrets de l'armée Amercaine(??). La présence US, British et Française sont présents pour protéger les sources de l'or noire. Tintin n'est pas mort.

    Raed Habib

    13 h 49, le 04 février 2024

Retour en haut