Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Dans la presse

Le principal fournisseur d'armes du Hamas ? L'armée israélienne, selon le NYT

Munitions non-explosées, vols dans des bases militaires israéliennes : le quotidien américain passe en revue les alternatives « créatives » du Hamas pour développer son arsenal.

Le principal fournisseur d'armes du Hamas ? L'armée israélienne, selon le NYT

La Brigade al-Qassam, branche armée du Hamas, lors d'un rassemblement le 31 janvier 2016 à Gaza. Photo AFP / Getty Images / Mahmud Hams

« Les responsables de l'armée et des services de renseignement israéliens ont conclu qu'un nombre important d'armes utilisées par le Hamas lors des attentats du 7 octobre et de la guerre à Gaza provenaient d'une source improbable : l'armée israélienne elle-même », a rapporté le New York Times dans un article publié dimanche.

« Ce qui est clair aujourd'hui, c'est que les mêmes armes utilisées par les forces israéliennes pour imposer un blocus à Gaza au cours des 17 dernières années sont maintenant utilisées contre elles. Les explosifs militaires israéliens et américains ont permis au Hamas de bombarder Israël de roquettes et, pour la première fois, de pénétrer dans les villes israéliennes à partir de Gaza », continue le média américain.

Le Hamas a fabriqué nombre de ses roquettes et ses armes antichars en utilisant des munitions lancées par Israël qui n’ont pas explosé dans la bande de Gaza, selon des experts en armement et des responsables des services de renseignement israéliens et occidentaux cités par le NYT. Le groupe islamiste a également usé d’armes volées dans les bases militaires israéliennes.

Lire aussi

Le piège iranien se referme sur Biden

« Les experts en armement estiment qu'environ 10 % des munitions n'explosent pas, mais dans le cas d'Israël, ce chiffre pourrait être plus élevé. L'arsenal israélien comprend des missiles datant de l'époque du Vietnam, qui ne sont plus utilisés depuis longtemps par les États-Unis et d'autres puissances militaires. Le taux d'échec de certains de ces missiles pourrait atteindre 15 %, a déclaré un officier de renseignement israélien qui, comme d'autres personnes interrogées dans le cadre de cet article, a parlé sous le couvert de l'anonymat.

« Les responsables israéliens savaient, avant les attaques d'octobre, que le Hamas pouvait récupérer certaines armes fabriquées par Israël, mais l'ampleur du phénomène a surpris les experts en armement et les diplomates », poursuit le journal, qui cite un rapport militaire datant du début de 2023, qu’il a pu consulter, indiquant que des milliers de balles et des centaines de fusils et de grenades avaient été volés dans des bases mal gardées.

Le blocus et la suppression de nombreux tunnels de contrebande entrant et sortant de Gaza ont contraint le Hamas à faire preuve de créativité. Ses capacités de fabrication sont désormais suffisamment sophistiquées pour scier les ogives de bombes pesant jusqu'à 2 000 livres (900 kilos), récolter les explosifs et les réutiliser, écrit le NYT. 

« Les responsables de l'armée et des services de renseignement israéliens ont conclu qu'un nombre important d'armes utilisées par le Hamas lors des attentats du 7 octobre et de la guerre à Gaza provenaient d'une source improbable : l'armée israélienne elle-même », a rapporté le New York Times dans un article publié dimanche.« Ce qui est clair aujourd'hui, c'est que les mêmes...

commentaires (6)

Bah voyons la belle invention pour ensuite expliquer que c'est le Hamas qui a tué tous ces civils à Gaza avec des armes sionistes et pas Tsahal. Encore des mensonges comme les sionistes israelo-americains savent si bien en pondre

N.K.

20 h 35, le 29 janvier 2024

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Bah voyons la belle invention pour ensuite expliquer que c'est le Hamas qui a tué tous ces civils à Gaza avec des armes sionistes et pas Tsahal. Encore des mensonges comme les sionistes israelo-americains savent si bien en pondre

    N.K.

    20 h 35, le 29 janvier 2024

  • Juste retour de bâton : Israël ou l'effet boomerang de sa perversité.

    Politiquement incorrect(e)

    13 h 32, le 29 janvier 2024

  • Israël état terroriste

    Mohamed Melhem

    16 h 25, le 28 janvier 2024

  • C’est encore plus grave que ça quand on sait que plus de la moitié des civils tués le 7 octobre l’ont probablement été par des tirs de Tsahal…

    Gros Gnon

    16 h 07, le 28 janvier 2024

  • Cqfd...

    Wlek Sanferlou

    15 h 42, le 28 janvier 2024

  • Waw….

    Eleni Caridopoulou

    14 h 43, le 28 janvier 2024

Retour en haut