Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Israël se montre de plus en plus agressif au Liban : ce sera la guerre s’il le faut

Une proposition a émergé à Tel-Aviv concernant une trêve de 48 heures à la frontière sud. Si elle n’est pas respectée par le Hezbollah, toutes les lignes rouges seront franchies.

Israël se montre de plus en plus agressif au Liban : ce sera la guerre s’il le faut

Des individus observant les bombardements israéliens sur le village frontalier de Adaïssé, au Liban-Sud, le 20 janvier 2024. AFP

Au Liban, c’est la course contre la montre entre une guerre généralisée et le règlement diplomatique. Dans cette troisième phase de la guerre, celle des attaques ciblées plutôt que des combats intensifs, annoncée par Israël il y a deux semaines,...
Au Liban, c’est la course contre la montre entre une guerre généralisée et le règlement diplomatique. Dans cette troisième phase de la guerre, celle des attaques ciblées plutôt que des combats intensifs, annoncée par Israël il y a deux semaines,...
commentaires (9)

Je croise les doigts pour qu’a à la fin soit premier cas la milice iranienne recule et ce sera alors la fin de son hégémonie programmée car de (soit disant) résistance il n’y aura plus soit second cas elle sera détruite comme l’OLP en 1982 (avec malheureusement le pays avec), même juste affaiblie il y aura une telle pression interne et internationale que les iraniens feront comme Assad en 2005 Si cela devait signifier enfin la fin du contrôle iranien sur notre souveraineté, notre peuple et nos ressources et je signe tout de suite

Liban Libre

20 h 04, le 22 janvier 2024

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Je croise les doigts pour qu’a à la fin soit premier cas la milice iranienne recule et ce sera alors la fin de son hégémonie programmée car de (soit disant) résistance il n’y aura plus soit second cas elle sera détruite comme l’OLP en 1982 (avec malheureusement le pays avec), même juste affaiblie il y aura une telle pression interne et internationale que les iraniens feront comme Assad en 2005 Si cela devait signifier enfin la fin du contrôle iranien sur notre souveraineté, notre peuple et nos ressources et je signe tout de suite

    Liban Libre

    20 h 04, le 22 janvier 2024

  • Soit, c'est le Hezbollah qui a ouvert les hostilités et n'a pu se jeter dans la bataille du fait que les USA ont de suite déployés leur armada dans la région avec des troupes venues de tous les pays d'Europe. Même si nous ne sommes pas d'accord avec le Hezbollah, même si a cause de lui l’intégrité territoriale du pays est en danger, nous devons chercher a la protéger. Du coup il faut que l’état négocie le retrait des forces militaires des deux cotés de la frontière et mettre cette zone sous le contrôle sécuritaire de l'ONU. Alors le Liban doit appliquer enfin la 1559 aussi.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    13 h 52, le 22 janvier 2024

  • DES QU,IL FINIRA D,AILLEURS, -VIENDRA LE TOUR DU LIBAN. -CE BLA BLA BLA DE HOCHSTEIN, -ET MIKO ET LE PERCHE, -AVEC CESSIONS ET PROMESSES, -JE SUIS SUR QUE LE BARBU, -Y VEUT CROIRE ET NE PEUT PAS. -ENTRE LE FLEUVE ET LA MER, -PAS D,ETAT PALESTINIEN, -NI PLACE AUX PALESTINIENS, -DECLARA LE SIONISTE. -TOUT MONTRE QUE L,ESCALADE, -REGIONALE VA ECLATER, -EN PLEIN APRES L,ELECTION, -AMERICAINE CAR IL COMPTE, -FORTEMENT SUR L,AMI TRUMP. -LE BATON ET LA CAROTTE, -DU PANADOL ENTRETEMPS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 19, le 22 janvier 2024

  • Cette fois si Israël ré-attaque le Sud ce sera la destruction totale comme Gaza et pas la seule occupation … plus un seul habitant au Sud du Litani qui deviendrait ainsi un noman’s land de sécurité pour Israël. Et ne pas compter sur les barbus bien au chaud à Téhéran dans leurs guerres par procuration pour accueillir les centaines de milliers de déplacés .

    AntoineK

    09 h 35, le 22 janvier 2024

  • Avec respect, votre article fait du "sensationalism " qui génere l'angoisse de masse. Netanyahu est coincé, sa popularité est en chute libre, bien qu'il soit capable de le faire, déclencher le front "nord" serait très coûteux et pour le Liban et pour Israël. Il ne faudrait pas participer à ce jeu de poker côté Israélien. Si Netanyahu veut la guerre, et bien qu'il la fasse. On en a vu d'autres.

    Raed Habib

    09 h 22, le 22 janvier 2024

  • l'axe de la resistance continue a faire de faux calculs...depuis au moins 2006....avec 200 otages, ils pensaient que les israeliens n'attaquerqaient jamais Gaza, elle a ete rasee. Maintenat le hezb pense qu'israel veut juste ameliorer ses conditions de negotiations....

    Elementaire

    08 h 04, le 22 janvier 2024

  • Netanyahu tient l’Iran "directement responsable des tensions (...) dans la région". Sur ce point, il a parfaitement raison. La décision de guerre ou de paix y est entre les mains de Téhéran. C’est la flotte a méricaine qui a fait que "Téhéran a changé sa stratégie". "Tel-Aviv continue (,,,) de provoquer le Hezbollah". Nasrallah a, au contraire, répété à plusieurs reprises que c’est lui qui a ouvert au Sud-Liban un "front de soutien". Il endosse ainsi la totale responsabilité d’une éventuelle explosion... avec la complicité de Mikati qui loue, en cela, la "sagesse" de Hassan Nasrallah!

    Yves Prevost

    07 h 48, le 22 janvier 2024

  • Aucun réfugiés de l'Entité Sioniste va revenir dans le Nord du Pays si le Hezbollah ne se retrouve pas après le Litani donc cela sera la guerre.

    Dorfler lazare

    00 h 44, le 22 janvier 2024

  • Qui a commencé la guerre au Liban ? Devinez un peu …..

    Eleni Caridopoulou

    00 h 26, le 22 janvier 2024

Retour en haut