Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Guerre Hamas-Israël

L'armée israélienne induit les Israéliens en erreur sur Telegram, révèle le Haaretz

Le compte « 72 Virgins – Uncensored » aurait été créé par l'armée israélienne, deux jours après le début de la guerre, selon le quotidien israélien. Cette dernière dément.

L'armée israélienne induit les Israéliens en erreur sur Telegram, révèle le Haaretz

Des militaires israéliens posant le 12 décembre 2023 près de la frontière à Gaza. Photo REUTERS/Ammar Awad

Le compte se nomme « 72 Virgins – Uncensored » (72 vierges - non censuré) et serait géré sur Telegram par l’armée israélienne. C'est ce que révèle mardi le quotidien israélien Haaretz, qui accuse dans un article l’armée d’ « induire les Israéliens en erreur ». La troupe dément cependant être titulaire de ce compte.

Des soldats israéliens traînant le corps d’un combattant présumé du Hamas, un véhicule israélien roulant à plusieurs reprises sur le corps d’un autre combattant... Des images d’une violence insoutenable sont publiées sur ce compte. Des commentaires d’une horreur indicible les accompagnent, traitant les combattants du Hamas de tous les noms.

« Exterminez les cafards, exterminez les rats du Hamas. Partagez cette beauté », peut-on lire sur l'un des messages en question.

« The Avengers »

Créé deux jours après l'attaque du 7 octobre, « 72 Virgins – Uncensored » affirme diffuser un « contenu exclusif en provenance de la bande de Gaza » et encourage ses 5 300 abonnés à partager des images et des vidéos montrant la destruction de l'enclave, explique le Haaretz.

Lire aussi

Des soldats israéliens filment leurs abus contre les Palestiniens

D’abord nommé « The Avengers », le compte est rebaptisé « Azaze » le lendemain, en écho à la prononciation hébraïque de « Gaza » et à un mot désignant l'enfer, avant de recevoir son appellation définitive, « 72 Virgins – Uncensored ».

Dans un message posté le 14 octobre, une vidéo qui montre un véhicule israélien écrasant un corps à plusieurs reprises a été partagée, avec pour titre « Vidéo exclusive d'une bonne nuit, n'oubliez pas de partager et de reposter ».

Lire aussi

En Égypte, même le soutien à Gaza est muselé

Chaque soir, « 72 Virgins – Uncensored » publie un résumé quotidien comprenant plusieurs mises à jour de l’armée israélienne sur son activité à Gaza, avec des promesses d'images et de vidéos exclusives, souligne le Haaretz.

Selon le quotidien, c’est l’unité militaire responsable des opérations de guerre psychologique de l'armée israélienne qui exploite ce compte Telegram.

Messages problématiques

L’armée israélienne nie cependant ces affirmations. Un haut responsable militaire a pourtant confirmé au Haaretz que l'armée est bien à l'origine de ce compte. « Il n'y a aucune raison pour que les forces de défense israéliennes mènent des campagnes d'influence sur les citoyens d'Israël », a estimé ce responsable, qui a requis l'anonymat. « Les messages sont problématiques. Cela ne ressemble pas à une campagne de sensibilisation d'une armée comme l'IDF (...) et le fait que des soldats gèrent une page aussi problématique est grave », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, le porte-parole de l’armée israélienne a indiqué que « 72 Virgins » n'était pas géré au nom de l’armée. « Si des soldats ou d'autres parties liées à l'armée israélienne ont eu un lien avec la page ou son fonctionnement, cela a été fait sans approbation et sans autorité », a-t-il précisé. 

Depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas le 7 octobre, qui a fait selon le mouvement islamiste plus de 18 000 morts côté palestinien à Gaza (en majorité des civils), et plus de 1 200 côté israélien, les deux belligérants se livrent sans limite à une implacable bataille de l’information sur Telegram, dont les canaux sont ouverts à tous, même au Hamas qui est banni de Facebook, TikTok, Instagram, le réseau X (anciennement Twitter) et YouTube.

Le compte se nomme « 72 Virgins – Uncensored » (72 vierges - non censuré) et serait géré sur Telegram par l’armée israélienne. C'est ce que révèle mardi le quotidien israélien Haaretz, qui accuse dans un article l’armée d’ « induire les Israéliens en erreur ». La troupe dément cependant être titulaire de ce compte. Des soldats israéliens traînant le corps d’un...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut