Rechercher
Rechercher

Sport - NBA

Indiana électrise Boston et fonce à Las Vegas, comme les Pelicans

Les Pacers ont dominé sur le fil les Celtics en quarts de finale de la Coupe NBA (122-112)  grâce à un triple-double de Tyrese Haliburton.

Buddy Hield balle en main lors de la victoire des Indiana Pacers face aux Boston Celtics en quarts de finale du In-Season Tournament, lundi, au Gainbridge Fieldhouse d'Indianapolis. Ron Hoskins/AFP

Les Indiana Pacers, électriques à la fin d'une superbe rencontre, ont surpris le favori Boston (122-112) en quart de finale de la Coupe NBA lundi, et disputeront le final 4 de cette nouvelle compétition à partir de jeudi à Las Vegas.

Plus tard dans la soirée, les Pelicans de La Nouvelle-Orléans ont éteint les Sacramento Kings à l'extérieur (127-117) pour décrocher leur billet pour la cité du jeu.

Nouvelle trouvaille de la NBA pour dynamiser une longue et parfois lassante saison régulière, la Coupe NBA a déjà réussi son pari en apportant dès le mois de décembre un petit goût de play-offs, avant même les demi-finales (jeudi) et la finale (samedi) à Las Vegas.

Les quarts, disputés sur un match sec, ont débuté avec une superbe rencontre entre les jeunes et ultra offensifs Indiana Pacers et les favoris au titre NBA Boston Celtics, privés de leur pivot letton Kristaps Porzingis.

La rencontre, serrée, a vu 16 changements de leader, l'écart ne grimpant pas au-delà de 11 points. Dans le quatrième quart-temps, le jeune patron des Pacers Tyrese Haliburton a pris la rencontre en main. À une minute 33 de la fin, un tir acrobatique loin derrière la ligne à trois points, avec une faute adverse, a lancé son équipe.

Un autre trois points de son coéquipier Buddy Hield puis un dunk furieux de Aaron Nesmith dans la foulée ont fait exploser le public d'Indianapolis et créé un écart de 9 points suffisant.

« La foule était dingue, j'ai adoré. En première mi-temps j'ai eu du mal à respirer, ensuite l'équipe m'a aidé », a commenté Haliburton, en difficulté en début de match pour défendre sur la vedette des Celtics Jayson Tatum (32 points, 12 rebonds, 6 passes).

« Transition »

Pour sa quatrième saison NBA, Haliburton explose ses statistiques avec près de 27 points marqués par match. Lundi, il a réussi le premier triple-double de sa carrière (26 points, 10 rebonds, 13 passes) à 23 ans, sous les cris « MVP, MVP » de son public.

Malgré Tatum et Jaylen Brown (30 points, 9 rebonds), les Celtics, qui semblaient un temps maîtriser le rythme du match et pénétraient avec facilité la raquette adverse, ont de nouveau été dépassés dans une rencontre à enjeu par une équipe supposée inférieure. De quoi rappeler les mauvais souvenirs de la défaite en finale de conférence face à Miami au printemps.

« Nos pertes de balle (18) les ont laissé développer leur jeu en transition », a déploré le coach de Boston Joe Mazzulla. Les « C's » restent toutefois en tête de la conférence Est, toutes les rencontres de Coupe NBA, sauf la finale, comptant aussi pour la saison régulière.

Dans le second quart du jour, les Pelicans ont surmonté un vilain début de match (32-17) avant d'éteindre petit à petit Sacramento et son bouillant public. La Nouvelle-Orléans a pris la tête en début de 2e quart-temps pour ne plus la lâcher, grâce notamment aux 30 points de Brandon Ingram.

Un triple-double de Domantas Sabonis (26 points, 13 rebonds, 10 passes) n'a pas suffi aux Kings, maladroits (34 % de loin) à l'image de leur meneur De'Aaron Fox, auteur de 30 points mais avec un faible pourcentage de réussite (40 % au tir, 14 % de loin, 69 % aux lancers francs).

À Las Vegas, Indiana retrouvera jeudi en demi-finale soit les Milwaukee Bucks, soit les New York Knicks, qui disputent leur quart mardi, alors que les Pelicans attendent le duel entre les Los Angeles Lakers de LeBron James et les Phoenix Suns de Kevin Durant.

Les Indiana Pacers, électriques à la fin d'une superbe rencontre, ont surpris le favori Boston (122-112) en quart de finale de la Coupe NBA lundi, et disputeront le final 4 de cette nouvelle compétition à partir de jeudi à Las Vegas.

Plus tard dans la soirée, les Pelicans de La Nouvelle-Orléans ont éteint les Sacramento Kings à l'extérieur...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut