Rechercher
Rechercher

Sport - Premier League

Aston Villa lorgne le podium, United enfonce Everton

Les Villans ont infligé une troisième défaite d’affilée à Tottenham (2-1) pour s’installer au pied du podium de la Premier League, lundi, tandis que les Red Devils prolongaient les tourments d’Everton (3-0).

Alejandro Garnacho célébrant son but lors de la victoire de Manchester United contre Everton and Manchester United à la 13e journée de Premier League à Goodison Park. Paul Ellis/AFP

Le club de Birmingham lâche (trop) souvent des points loin de son Villa Park fétiche, mais il a dépassé son mal des transports en renversant Tottenham, à Londres, ce qui lui permet de chiper au passage la quatrième place à son adversaire du jour.

« Chaque match rapporte trois points, mais, bien sûr, Tottenham était devant nous et ils ont commencé la saison de manière incroyable », a convenu Unai Emery. « On a été efficaces et cliniques dans nos attaques. J’ai pris du plaisir mais j’ai perdu de l’énergie », a rigolé l’entraîneur espagnol, très remuant et démonstratif sur le bord du terrain.

Son équipe compte 28 points après treize journées, comme le troisième, Liverpool, à deux points seulement du leader Arsenal et à une unité du deuxième, Manchester City.

Ses joueurs ont fait le dos rond dans la capitale anglaise et réussi, après l’ouverture du score précoce de Giovani Lo Celso (22e), à repasser devant leurs hôtes grâce à Pau Torres (45e+7) et Ollie Watkins (61e), auteur de son septième but cette saison en Premier League.

Encore invaincu il y a un mois, Tottenham dévisse au classement après une troisième défaite d’affilée, de nouveau après ouvert le score.

« Le résultat est décevant, mais je pense que les joueurs ont fait un boulot fantastique en jouant le football qu’on voulait », a positivé Ange Postecoglou, à la tête d’un groupe fortement affaibli par de nombreuses absences (Romero et Bissouma, suspendus ; Perisic, Sarr, Richarlison ou encore Maddison, blessés).

« Nous allons nous en sortir. Si nous continuons à jouer comme ça quand nous aurons récupéré tout le monde, nous serons une très bonne équipe », a lancé l’entraîneur australien.

Manchester United remonte fort

Tottenham se retrouve cinquième avant un déplacement compliqué chez Manchester City le week-end prochain, et la menace Manchester United se précise. La troisième victoire d’affilée acquise par les Red Devils, dimanche à Everton (3-0), permet en effet aux Mancuniens de revenir à deux unités des Spurs, le tout en grimpant à la sixième place, leur meilleur classement cette saison.

« Nous devons avancer pas à pas. Ce n’est qu’un pas (de plus) », a tempéré l’entraîneur Erik ten Hag, malgré la série de cinq victoires en six matches réalisée par sa formation depuis début octobre.

Ses joueurs ont pris le meilleur après moins de trois minutes sur un superbe retourné acrobatique d’Alejandro Garnacho (3e). Ils ont creusé l’écart en seconde période sur un penalty de Marcus Rashford (56e) obtenu par Anthony Martial, auteur du troisième but (75e).

La rencontre s’est disputée dans un contexte particulier à Liverpool puisqu’il s’agissait de la première disputée par Everton depuis le retrait de dix points infligé par la Premier League, organisatrice du championnat, pour violation des règles de rentabilité et de viabilité.

Des dizaines de milliers de pancartes, de couleur rose et portant la mention « Corrompue » sous le logo de la Ligue, ont été distribuées et brandies par les supporters avant et pendant le match.

La façade de The Brick, un pub voisin du stade, a été recouverte par une grande banderole proclamant : « Où il y a le pouvoir, l’avidité et l’argent... il y a de la corruption. »

« Dix points enlevés à n’importe qui, cela change sa saison. Tant que la procédure d’appel n’est pas terminée, nous devons faire abstraction du bruit », a commenté sur Sky Sports l’entraîneur Sean Dyche.

Son équipe restait sur trois victoires en cinq matches avant d’être rétrogradée à la dix-neuvième et avant-dernière place du championnat avec quatre points. C’est cinq de moins que Luton, le premier non-relégable à l’issue de la 13e journée.

AFP


Le club de Birmingham lâche (trop) souvent des points loin de son Villa Park fétiche, mais il a dépassé son mal des transports en renversant Tottenham, à Londres, ce qui lui permet de chiper au passage la quatrième place à son adversaire du jour.

« Chaque match rapporte trois points, mais, bien sûr, Tottenham était devant nous et ils ont commencé la saison de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut