Rechercher
Rechercher

Technologies - SYSTÈME D’EXPLOITATION

L’astuce ultime pour installer Windows 11 sur un PC non compatible

Les exigences matérielles de Microsoft empêchent de nombreux utilisateurs de profiter de Windows 11. Mais une nouvelle astuce très simple permet de contourner ces restrictions pour installer le système d’exploitation sur un PC officiellement non compatible.

L’astuce ultime pour installer Windows 11 sur un PC non compatible

Une courte ligne de commande permet d’installer Windows 11 sur n’importe quelle machine. Capture d’écran

Depuis l’arrivée de Windows 11, Microsoft ne cesse de commettre des maladresses et de décevoir ses utilisateurs. Des mises à jour à répétition qui n’apportent pas grand-chose de nouveau, des corrections de bugs provoquant souvent l’apparition d’autres dysfonctionnements, etc. Pas de quoi motiver ses utilisateurs à franchir le pas et installer la version la plus récente du système. Ce qui explique probablement aussi le manque de popularité de Windows 11 par rapport à son prédécesseur Windows 10. Selon le site StatCounter, au mois de mai dernier, la part de marché de Windows 10 s’élevait à 72 % quand son successeur peinait à atteindre les 23 %, en léger retrait même par rapport au mois précédent.

Il faut dire aussi que, dès le début, Microsoft n’a vraiment pas favorisé la migration vers le nouveau système. Bon nombre d’utilisateurs se sont vu refuser la mise à jour de leur PC en raison des restrictions techniques imposées par l’éditeur. Pour faire tourner Windows 11, le PC doit montrer patte blanche avec au minimum un processeur Intel Core de 8e génération ou suivante, AMD Ryzen de 3e génération, plus de 4 Go de mémoire vive, et surtout il doit disposer d’une carte mère dotée d’un module TPM 2.0 (pour Trust Platform Module, ou module de plateforme sécurisée). Il s’agit d’une puce intégrée à la carte mère qui stocke des données chiffrées pouvant servir dans des phases d’authentification par exemple. Beaucoup d’utilisateurs ont donc dû regarder le train passer, à moins de s’offrir une nouvelle machine. Plusieurs solutions ont depuis vu le jour pour contourner ces restrictions. Elles s’appuient sur des petits utilitaires ou des versions de Windows 11 modifiées et prêtes à l’emploi.

Une courte ligne de commande

En octobre dernier cependant, Bob Pony, un utilisateur assidu de Windows, a dévoilé sur le réseau X (anciennement Twitter) une solution beaucoup plus simple et plus rapide pour installer Windows 11 sur un PC incompatible. La méthode avait déjà été relevée en 2022 par un utilisateur vietnamien, mais était passée complètement inaperçue. Elle se résume à une courte ligne de commande et permet dès lors d’installer Windows 11 sur n’importe quelle machine. Une solution simple à la portée de tous.

Inutile donc de télécharger un utilitaire spécifique pour lever les barrières à la mise à jour de votre PC depuis Windows 10 vers Windows 11. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de l’image disque de Windows 11 présente sur une clé USB.

- Commencez ainsi par créer une clé USB d’installation de Windows 11 avec l’outil Media Creation Tool de Microsoft.

- Une fois la clé USB prête,

laissez-la branchée et repérez la lettre du lecteur (en général E ou F). Pressez le raccourci clavier Win + R. Dans la fenêtre qui s’affiche, saisissez CMD et validez en cliquant sur le bouton OK ou en appuyant sur la touche Entrée du clavier.

- L’invite de commandes s’affiche à l’écran. Saisissez la lettre du lecteur correspondant à votre clé USB contenant les fichiers d’installation de Windows 11 suivie de deux points – par exemple, D : ou F : – et validez en appuyant sur la touche Entrée du clavier.

- Saisissez à présent la commande suivante – vous pouvez également la copier puis la coller si vous lisez la version numérique de L’OLJ – puis validez avec la touche Entrée.

Setup /product server

- Au bout de quelques secondes, vous serez invité à valider l’alerte de l’UAC, le système de vérification de Windows. L’installation de Windows démarre alors immédiatement. Il ne reste plus qu’à suivre les instructions à l’écran, comme pour toute installation classique de Windows. C’est tout !

Notez que, contrairement à ce que laisse supposer la commande avec la mention Server, c’est bien la version Famille de Windows qui sera installée. Vous pouvez ainsi profiter de Windows 11 même sur un « vieux » PC déclaré incompatible par Microsoft.

Sources : rédaction et web

Depuis l’arrivée de Windows 11, Microsoft ne cesse de commettre des maladresses et de décevoir ses utilisateurs. Des mises à jour à répétition qui n’apportent pas grand-chose de nouveau, des corrections de bugs provoquant souvent l’apparition d’autres dysfonctionnements, etc. Pas de quoi motiver ses utilisateurs à franchir le pas et installer la version la plus récente du...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut