Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Keffieh palestinien interdit à l'ABC Achrafieh : que s'est-il réellement passé ?

Le centre commercial beyrouthin explique à L'Orient-Le Jour que ses employés sont soumis à un code vestimentaire strict, mais que les clients, eux, sont libres de porter ce qu'ils veulent.

Keffieh palestinien interdit à l'ABC Achrafieh : que s'est-il réellement passé ?

Des manifestants pro-palestiniens, le 31 octobre 2023 lors d'un rassemblement près de l'ambassade de France à Beyrouth. Photo d'illustration Matthieu Karam

Le centre commercial ABC est au centre d'une polémique, après la publication jeudi d'un article du quotidien libanais proche du Hezbollah, al-Akhbar, intitulé « Le keffieh, interdit à l'ABC Achrafieh ! ».

L'article accuse le centre commercial de « traquer tout employé portant le keffieh ou des vêtements arborant des signes palestiniens ». Selon le quotidien, ces agissements interviennent « après une décision de retirer les marchandises relatives à la Palestine des kiosques qui se trouvent dans le centre ». 

Contactée vendredi par L'Orient-Le Jour, Rita Salamoun, responsable au département de marketing de l'ABC Achrafieh, confirme que « la direction a bien demandé à une employée de retirer un keffieh qu'elle portrait pendant ses heures de travail, les employés étant soumis à un code vestimentaire qui leur interdit d'afficher des symboles religieux ou partisans ». « Par contre, nos clients, eux, sont libres de porter ce qu'ils veulent », ajoute-t-elle.

Lire aussi

Le keffieh, une histoire triste inscrite sur un carré de coton

Mme Salamoun dément par ailleurs que le centre commercial interdit les marchandises liées à la Palestine. « Nous n'avons pas d'inconvénients si une de nos boutiques veut vendre des objets de fabrication artisanale liés à la Palestine », poursuit-elle.

Plusieurs internautes ont réagi jeudi à cette polémique, certains voyant dans l'article d'al-Akhbar une provocation à caractère confessionnel. « Boycottez Achrafieh. De cette manière, vous serez satisfaits, et nous serons débarrassés de votre crasse », a écrit un utilisateur de la plateforme X.

« La moumanaa (nom donné à l'axe iranien) veut nous transformer en quelque chose qui ressemble aux chrétiens de Syrie et d'Irak », a pour sa part écrit l'ancien juge Peter Germanos sur X.

Dans un communiqué publié vendredi après-midi, l'ABC affirme veiller à ce que les clients puissent profiter de « la sécurité, la tranquillité et le plaisir, en restant à l'écart de la politique et des tensions ». « Nous accueillons la diversité de nos clients sans aucune restriction quant à leurs croyances ou à leur tenue vestimentaire », a assuré la direction du centre commercial.

L'ABC n'a toutefois pas évoqué le code vestimentaire de ses employés, se contentant de d'indiquer que la « famille ABC est une communauté diversifiée, issue de tous les milieux et de toutes les affiliations politiques ».

« Nous offrons nos prières à tous ceux qui sont affectés par les événements dramatiques qui ont lieu dans la région et espérons un avenir pacifique », conclut le communiqué, sans toutefois mentionner nommément la guerre à Gaza ou encore la population palestinienne.

En février 2022, ABC Achrafieh avait fait l'objet d'une plainte présentée par un groupe d'avocats  « pour avoir violé les libertés publiques et religieuses en empêchant une femme voilée de poursuivre son travail ». Le centre commercial aurait demandé à l'époque à une enseigne qui opérait dans ses locaux de licencier une employée qui portait un hijab au travail.

Le centre commercial ABC est au centre d'une polémique, après la publication jeudi d'un article du quotidien libanais proche du Hezbollah, al-Akhbar, intitulé « Le keffieh, interdit à l'ABC Achrafieh ! ». L'article accuse le centre commercial de « traquer tout employé portant le keffieh ou des vêtements arborant des signes palestiniens ». Selon le quotidien, ces...
commentaires (26)

La religion et la politique font partie de la sphère privée et n’ont pas leur place sur le lieu de travail et cela s’applique dans tous les commerces ou entreprises privées de part le monde “civilise” D’accord avec les décisions de labc concernant leurs employés , leurs clients ont le droit de s’habiller comme ils l’entendent je ne vois pas le problème .

hawath nathalie

11 h 38, le 19 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (26)

  • La religion et la politique font partie de la sphère privée et n’ont pas leur place sur le lieu de travail et cela s’applique dans tous les commerces ou entreprises privées de part le monde “civilise” D’accord avec les décisions de labc concernant leurs employés , leurs clients ont le droit de s’habiller comme ils l’entendent je ne vois pas le problème .

    hawath nathalie

    11 h 38, le 19 novembre 2023

  • La décision de la direction de l'ABC est parfaitement légitime. Much ado about nothing! Moumana3a, quand tu nous tiens...

    Georges MELKI

    13 h 56, le 18 novembre 2023

  • The decision of ABC to forbid employees from wearing a keffieh is tone deaf and regrettable. It’s no different than firing an employee from wearing the Muslim veil. ABC administration seems to ignore the fact that Lebanon is a diverse and multicultural society. ABC leadership should learn about, and apply the principles of diversity, equity, and inclusion. Business will be much better off.

    Mireille Kang

    03 h 58, le 18 novembre 2023

  • Si je peux me permettre de rajouter oui nous avons utiliser Israël pour nous protéger eux pensaient pouvoir nous demander des choses en contre partie que NOUS AVONS REFUSER pour preuve l’assassinat de Bachir qui a dit qu’Israël n’était pas au courant elle l’était et ont même prévenue seulement si elle voulait l’empêcher elle aurait pu

    Bery tus

    20 h 46, le 17 novembre 2023

  • Merci à l’olj vous savez pq lol

    Bery tus

    20 h 44, le 17 novembre 2023

  • Pour ne citer que des chrétien car se sont eux qui sont accuser d’être avec les sionistes, nous avait déjà prévenue de cette dangerosité donc svp ne venez pas nous faire la morale

    Bery tus

    19 h 45, le 17 novembre 2023

  • Ahh maintenant il faut oublier … mais les 20 dernières années l’ont ils oublier ?!?! Vous pouvez penser ce que vous voulez des personnes qui disent tout haut ce que bcp pensent tout bas les faits sont là et ils sont malheureusement légions BIEN SUR QUE LES SIONISTES LORGNENT DE NOTRE COTER … qui a dit que nous avons oublier ce qu’ils ont fait ?!?! Nous n’avons rien oublier seulement nous recherchons la justice et l’équité pour tous les groupes libanais qui ont subis les horreurs de la guerre bien sur que l’entité sioniste est dangereux d’ailleurs Charles Malek, Michel Chiha

    Bery tus

    19 h 44, le 17 novembre 2023

  • Certains ont la mémoire courte et l’évangélisme facile. Nous n’avons pas oublié et nous ne pouvons pardonner puisque les criminels ne nous ont jamais demandé pardon. Alors on se calme et on évite de faire pleurer dans les chaumières alors que nous ne sommes pour rien dans ce qui se passe à Gaza sans oublié que les premiers à être responsables de ces crimes sont les combattants du Hamas qui ont jetés les civiles dans l’enfer pendant qu’ils sont aller se cracher en sous sol pour sauver leur vie. Vous parler d’une cause et d’une résistance. Demandez donc l’avis des palestiniens pour vous éclairer

    Sissi zayyat

    18 h 43, le 17 novembre 2023

  • Nous avons payé et nous continuons de payer pour ne plus les voir chez nous, ça n’est pas pour avoir maintenant des copies sous prétexte que le peuple souffre. Personne au monde n’a pris la peine de relayer notre souffrance pendant des décennies. Ce qui s’est passé en Israël le 7 octobre nous l’avons vécu dans nos villages avec quatre fois plus de morts, torturés et brûlés vifs, dont beaucoup d’enfants et de femmes sans parler des milliers de déplacés sans que cela ne soulève l’indignation du monde qui était inondé par les propagandes palestiniennes qui se faisaient passés pour des victimes.

    Sissi zayyat

    18 h 33, le 17 novembre 2023

  • Ou est le scandale? Et pourquoi un citoyen libanais porterait il un keffieh? Est ce que ça fait partie de notre folklore par hasard? Et ça n’est pas parce que le journal hezbeliote en fait un scoop que ça devrait devenir un reproche ou même une mode surtout dans notre région. Non, nous ne voulons pas voir ça chez nous point. HB n’a qu’à le faire porté à ses hommes il irait parfaitement avec le tchador des femmes dans ses quartiers.

    Sissi zayyat

    18 h 23, le 17 novembre 2023

  • Seuls la tolérance et le respect de l’autre peuvent nous sauver. Notre humanité doit l’emporter sur les principes politiques et religieux. La barbarie sioniste vise le nettoyage ethnique du peuple palestinien. Nous, Libanais, chrétiens et musulmans, devons être de la victime contre le bourreau israélien. Évitons les chamailleries stériles et de bas étage. Que les employés des magasins portent ce qu’ils veulent. Le problème se trouve dans la barbarie des sionistes avides de sang et de haine. Le temps est à la solidarité humaine avec le peuple palestinien.

    Hippolyte

    17 h 51, le 17 novembre 2023

  • Une polémique stérile et haineuse. Comme s'il n'y a pas assez de drames au liban. Évoluez un peu et relevez vos niveaux intellectuels (encore faut il en avoir un).

    Citoyen

    17 h 43, le 17 novembre 2023

  • Qu’ils nous boycotte on est d’accords sur le sujet … et juste pour faire la balance que ceux qui parlent de genocide où étaient ils lors du massacre de Damour premier massacre de chrétien au Liban par la suite l’arme arabe unis et la saika qui étaient entrain de brûler les village des montagnes, où étaient ils lors du pilonnage d’achrafieh par l’arme syrienne? Où étaient ils lors du siège de plus de 100 jours de Zahle ? Et plus récemment OU ÉTAIENT ILS LORS DU MASSACRE DE LA POPULATION SYRIENNE ?

    Bery tus

    17 h 18, le 17 novembre 2023

  • Et si un jour pas loin le Hezbollah prend le dessus comme on dit en italien , siamo fritti

    Eleni Caridopoulou

    17 h 10, le 17 novembre 2023

  • Il est où le problème d’afficher notre soutien aux Palestiniens.ennes qui subissent un réel génocide? Pourquoi tant cette haine? Pouvions-nous pas s’arrêter un instant et réaliser l’ampleur du drame qu’ils vivent ou bien les stigmates de la guerre civile et votre haine du palestinien ou du musulman altère votre boussole morale?

    FS

    17 h 08, le 17 novembre 2023

  • J'espère qu ils nous boycotteront effectivement à Achrafieh, Yiii wou bala hal chawfé

    Aboumatta

    16 h 31, le 17 novembre 2023

  • C’est simple, que ceux qui veulent la keffieh palestinienne prennent les armes et aillent combattre à Gaza ou en Cisjordanie. Sinon ce sont des clowns provocateurs à Achrafieh. Est ce que les jeunes filles peuvent se balader en mini jupe dans la banlieue sud? Certainement que non. Alors que les pro Hezbollah bouclent leur bouches et leurs ceintures et qu’ils se cassent d’Achrafieh et de toutes les régions libres

    Lecteur excédé par la censure

    14 h 48, le 17 novembre 2023

  • Soutien total à l’ABC et à leur décision : en tant que clients lambda, (et clients de pharmacies, supermarchés, librairies, banques ou n’importe quel autre commerce) , nous n’avons pas à subir les affichages d’opinions politiques, quelles qu’elles soient d’ailleurs, de la part de leurs employés. Ce prosélytisme insupportable consistant à vouloir imposer à tout prix ses opinions politiques ou religieuses à autrui n’a pas sa place au sein de commerces ou entreprises privées. Le Liban a payé très, très, TRÈS cher, et à son détriment, de telles pratiques dans le passé, pas la peine de recommence…

    DC

    14 h 05, le 17 novembre 2023

  • Il faut préciser et repréciser qu’il s’agit uniquement du code vestimentaire des employés et non pas comme une vidéo qui est passée virale veut facilement le claironner que les clients sont eux aussi soumis à ce code !

    Diane Fadel

    13 h 04, le 17 novembre 2023

  • Oui ABC a raison.Welli ma 3ajbo ma yeji !

    GM92190

    12 h 57, le 17 novembre 2023

  • Tous les employes sont obliger d'obeir au code vestimentaire (ils/elles ont signes des documents relatifs au moment de leur recrutement). Imaginez vous une serveuse venir en short, etc.

    Eddy

    12 h 40, le 17 novembre 2023

  • A l’ABC on fait du business, point barre. Que dit la loi sur le port des signes extérieurs religieux ou pseudo révolutionnaires ? Laisser la décision à l’appréciation du boss au travail ? Porter un chiffon pareil, je le comprends sous un soleil impitoyable, mais dans un mall climatisé, et en pleine guerre de Gaza, c’est à mon avis de la provocation.

    NABIL

    12 h 31, le 17 novembre 2023

  • L'hypocrisie est de mise. Même si la capitale est "mixte", les régions libanaises sont toutes , déjà, partagées selon les communautés. La majorité impose "son mode de vie" voire même parfois son idéologie politique. Donc faisons les choses INTELLIGEMMENT au lieu de se taper dessus comme des sous développés. Pensons reconstruire le liban sur la base des affinités régionales. Chacun sera HEUREUX selon son mode de vie et ses pensées politiques. Même si nous pleurons les civils palestiniens à Gaza, Ceci ne signifie pas qu'ils sont acceptés dans les zones chrétiennes du Liban ..et A RAISON !!!!

    LE FRANCOPHONE

    12 h 29, le 17 novembre 2023

  • Tant mieux s'ils ne viennent pas ET si les codes vestimentaires des salariés n'est pas respecté? Eh bien qu'ils quittent leur job. C'est ce qu'ils veulent? Faut pas oublier que tout récemment, ils ont malmené et interdit à un couple de se baigner à Saida à cause du maillot de bain. Alors..Ils peuvent la fermer. ABC applique LES MÊMES RAISONNEMENTS que ceux qui appliquent les "leurs" dans "leurs" régions. Disons le FRANCHEMENT et SANS HYPOCRISE : KHALASS : Que le pays soit Fédéral ou Cantonal , peu importe du moment que chacun fait ce qui lui semble proche de se mode de vie, mode vestimentaire.

    LE FRANCOPHONE

    12 h 20, le 17 novembre 2023

  • Tant mieux!

    Wow

    12 h 11, le 17 novembre 2023

  • 100% raison, ABC mall ! mais c est quoi,ca ??

    Marie Claude

    12 h 04, le 17 novembre 2023

Retour en haut