Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Guerre Hamas - Israël

Ce qu'il faut savoir à 21h45 : La FINUL recherche deux bergers disparus au Liban-Sud: le passage de Rafah ouvert aux étrangers et aux binationaux

Mercredi soir, la FINUL et l'armée libanaise étaient à la recherche de deux bergers portés disparus, près de la Ligne bleue.

Des binationaux palestiniens traversant le passage de Rafah entre Gaza et l'Egypte, le 1er novembre 2023. Photo REUTERS/Arafat Barbakh

Deux bergers disparus au Liban-Sud

Le porte-parole de la Finul, Andrea Tenenti a confirmé mercredi soir à L’Orient-Le Jour que deux personnes étaient portées disparues dans le Liban-Sud. Plus tôt, le président du Conseil municipal de Wazzani (Liban-Sud), Ahmad el-Mohammad, avait déclaré à notre correspondant dans la région, Mountasser Abdallah, que la FINUL et l'armée libanaise étaient à la recherche de deux bergers portés disparus. Il a également indiqué que des tirs avaient eu lieu dans la zone où ils faisaient paître leurs troupeaux.

« Ce soir, l'armée libanaise a demandé l'aide de la FINUL pour évacuer deux personnes qui avaient été blessées près de la Ligne bleue dans la région de Wazzani, indique la FINUL dans un communiqué. L’armée israélienne a interrompu ses tirs pour permettre à l’armée libanaise et à la FINUL de rechercher les personnes ».

« Malheureusement, elles n'ont pas été retrouvées. En raison de l'obscurité et de la présence de mines terrestres dans la zone, les recherches devront reprendre dans la matinée », conclut la FINUL.

Bombardements au Liban-Sud

Le Hezbollah annonce que ses combattants ont attaqué à 15h30 une position israélienne dans le village de Zariit à l'aide de roquettes et de missiles. Le groupe affirme avoir fait « des victimes » ; l’armée israélienne n'a encore rien confirmé. Aussi, le Hezbollah annonce dans un communiqué qu'à 14h05, ses combattants ont « visé » une position israélienne située face au village de Blida, au Liban-Sud, « avec les armes appropriées ».

Camp de réfugiés à nouveau bombardé

L'armée israélienne a de nouveau bombardé le camp de réfugiés de Jabaliya dans la bande de Gaza, déjà visé mardi, tuant « des dizaines » de personnes, a affirmé le ministère de la Santé du Hamas.

Cette frappe a provoqué d'énormes destructions, selon des images de l'AFPTV.

L'ONU a dénoncé « la dernière atrocité en date frappant les habitants de Gaza » et le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres s'est dit « atterré ».

Mardi, des dizaines de Palestiniens avaient été tués dans le bombardement de ce même camp. L'armée israélienne avait confirmé cette frappe qui ciblait, selon elle, un responsable de l'attaque du 7 octobre.

Régardez notre vidéo ici

Lire aussi:

"Des dizaines" de morts dans la nouvelle frappe à Jabaliya, selon le ministère de la Santé du Hamas


Blessés et étrangers évacués

Soixante-seize blessés palestiniens à bord d'ambulances et 335 étrangers et binationaux à bord de bus ont été évacués mercredi de Gaza vers l'Egypte, via le terminal de Rafah, une première depuis le début de la guerre, selon un responsable égyptien. Parmi les étrangers évacués, figurent des Italiens et des Français.

Le terminal de Rafah sera de nouveau ouvert jeudi pour permettre le passage d'étrangers et de binationaux, selon une source de sécurité égyptienne.

Le chef de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), Philippe Lazzarini, est arrivé à Gaza mercredi via le point de passage de Rafah, « le plus haut responsable de l'ONU à être autorisé à entrer à Gaza » depuis le 7 octobre d'après les Nations unies.

Lire aussi:

Biden annonce de premières évacuations d'Américains ce mercredi

Amman rappelle son ambassadeur en Israël

La Jordanie a décidé de rappeler « immédiatement » son ambassadeur en Israël pour protester contre l'offensive israélienne à Gaza. Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken va se rendre à Amman après sa visite vendredi en Israël, dans le cadre d'une nouvelle tournée régionale.

Bilan côté palestinien

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé mercredi que 8.796 personnes, dont 3.648 enfants, avaient été tuées dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre.

Selon ce ministère, 132 membres du personnel médical sont morts et plus de 2.000 personnes sont portées disparues, sous les décombres.

En Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, plus de 125 Palestiniens ont été tués par des tirs de soldats ou de colons israéliens depuis le 7 octobre, d'après l'Autorité palestinienne.

Bilan côté israélien

En Israël, plus de 1.400 personnes ont été tuées, essentiellement des civils lors de l'attaque du Hamas lancée le 7 octobre, selon les autorités.

Au moins 240 personnes ont été enlevées le 7 octobre par le Hamas et emmenées à Gaza, selon Israël. Quatre femmes ont été libérées à ce jour.

 16 soldats israéliens tués

Quinze soldats israéliens ont été tués depuis mardi dans des combats dans la bande de Gaza, selon l'armée. Un autre a été tué mercredi en bordure de la bande de Gaza.

Deux bergers disparus au Liban-SudLe porte-parole de la Finul, Andrea Tenenti a confirmé mercredi soir à L’Orient-Le Jour que deux personnes étaient portées disparues dans le Liban-Sud. Plus tôt, le président du Conseil municipal de Wazzani (Liban-Sud), Ahmad el-Mohammad, avait déclaré à notre correspondant dans la région, Mountasser Abdallah, que la FINUL et...

commentaires (3)

Israël sera très heureux de voir les palestiniens quitter la Palestine, y compris surtout les binationaux. Ne faites pas le jeu des sionistes. Restez en Palestine. Plutôt l’enfer des tiens que le paradis des autres.

Mohamed Melhem

07 h 05, le 02 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Israël sera très heureux de voir les palestiniens quitter la Palestine, y compris surtout les binationaux. Ne faites pas le jeu des sionistes. Restez en Palestine. Plutôt l’enfer des tiens que le paradis des autres.

    Mohamed Melhem

    07 h 05, le 02 novembre 2023

  • SISSI, VOUS COMMETTEZ UNE GRAVE ERREUR. ACCUEILLEZ UNIQUEMENT LES ETRANGERS ET POINT CEUX DE LA DOUBLE NATIONALITE. ILS SONT PALESTINIENS. QU,ILS NE QUITTENT PAS LEUR TERRE. AUCUN PAYS ARABE NE DOIT ACCUEILLIR DES PALESTINIENS. NE FAITES PAS LE JEU DU SIONISTE NETANYAHU GENOCIDEUR DES PALESTINIENS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 14, le 01 novembre 2023

  • En ce jour de la Toussaint, jour où on honore les personnes bien aimées disparus, ayons une pensée aimante pour nos frères et sœurs en Palestine à Gaza, qui endurent des souffrances inimaginables sous les bombardements. Prions pour la fin de leur peine, pour un avenir de paix, d’égalité et de justice. Que la Toussaint nous rappelle la valeur de chaque vie et nous inspire à œuvrer pour un monde où la compassion et la solidarité transcendent les frontières.

    Olivier DAHER

    12 h 08, le 01 novembre 2023

Retour en haut