Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - FOCUS

Les journalistes gazaouis, derniers yeux de la guerre

Malgré des conditions de travail extrêmement difficiles et le risque d’être pris pour cible, les reporters documentent sans relâche les événements qui frappent l’enclave.

Les journalistes gazaouis, derniers yeux de la guerre

Le Comité de protection des journalistes (CPJ) a demandé aux deux parties au conflit de s'engager à assurer la sécurité des journalistes et des professionnels des médias. Photo AFP

Hôpital al-Najjar dans la ville de Rafah, à la frontière égyptienne. Ce mardi, le journaliste Hatem Omar s’effondre. Vêtu de son gilet pare-balles avec inscription « Presse » sur la poitrine, il découvre avec horreur le corps de trois de ses proches...
Hôpital al-Najjar dans la ville de Rafah, à la frontière égyptienne. Ce mardi, le journaliste Hatem Omar s’effondre. Vêtu de son gilet pare-balles avec inscription « Presse » sur la poitrine, il découvre avec horreur le corps de trois de ses proches...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut