Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Trafic perturbé après de fortes précipitations, des passagers évacués de leur voiture

En cause, les fortes pluies combinées au mauvais état des réseaux d'évacuation pluviales.

Trafic perturbé après de fortes précipitations, des passagers évacués de leur voiture

Une voiture contournant une mare d'eau sur une route dans la banlieue sud de Beyrouth. Photo W.T.

Le trafic a été fortement perturbé sur plusieurs axes routiers à Beyrouth et dans les régions environnantes mercredi, après des précipitations abondantes très localisées tôt le matin, la circulation étant presque à l’arrêt sur la route reliant Mansouriyé au rond-point de Mkallés, dans la partie est de Beyrouth, ou encore dans le quartier de Laylaké, en banlieue sud, selon des informations rapportées par nos journalistes .

Sur X (ex-Twitter) la direction du trafic routier a indiqué que la circulation était également congestionnée au niveau de Khaldé, à l'entrée sud de Beyrouth, du côté de l’Aéroport, mais aussi à Sin el Fil, dans le sud-est de la capitale ou encore à Dbayé, sur l’autoroute côtière en direction de Jounié (Kesrouan). La direction a également appelé les automobilistes à la prudence sur la route et à « conduire lentement ».

Une route inondée dans la banlieue de Sin el-Fil mercredi. Photo D.R.

Si la direction du trafic ne l’a pas explicité dans ses messages, l’intensité du trafic semble être principalement liée au retour du mauvais temps ces deux derniers jours et au mauvais état du réseau d’évacuation des eaux pluviales dans le pays. Toujours sur X, la Défense civile a annoncé mercredi  matin avoir évacué les passagers d’une voiture bloquée sur une route inondée suite aux fortes précipitations dans le quartier de Rahab, dans la banlieue sud.


Les premières véritables précipitations de la saison le week-end dernier avaient déjà provoqué d’importantes inondations sur les routes dimanche soir du côté de Jounié, où le réseau d’évacuation était obstrué par d’importantes quantités de déchets.

Une rue de la banlieue sud de Beyrouth ce mercredi. Photo X/@CivilDefenseLB

Dans un message sur X, le ministre sortant des Travaux publics et des Transports, Ali Hamiyé, a partagé des photos et des vidéos montrant des canalisations obstruées, avant d’interpeller les employés municipaux nettoyant ces conduits. L'entretien des autoroutes relève du ministère des Travaux publics, alors que celui des routes intérieures dépend des municipalités.

Des pluies intenses, couplées à des systèmes d'égouts et de drainage bloqués par des déchets, provoquent chaque année des inondations qui s'étendent sur certaines zones côtières de basse altitude du Liban. Affaibli par près de quatre années de crise socio-économique, le pays est mal préparé aux tempêtes hivernales. Un homme âgé avait trouvé la mort lors de fortes inondations en octobre 2022.

Le trafic a été fortement perturbé sur plusieurs axes routiers à Beyrouth et dans les régions environnantes mercredi, après des précipitations abondantes très localisées tôt le matin, la circulation étant presque à l’arrêt sur la route reliant Mansouriyé au rond-point de Mkallés, dans la partie est de Beyrouth, ou encore dans le quartier de Laylaké, en banlieue sud, selon des...

commentaires (3)

Avant de jeter la pierre au ministre des travaux publics (et il le mérite amplement) nous ferions bien de changer notre comportement. C’est vrai que le ministère est responsable de déboucher les canalisations, mais si nous jetions moins nos déchets par les fenêtres des voitures, ou simplement en effectuant un minimum de tri à la maison, ces canalisations ne seraient pas bouchées. Nous sommes TOUS coupables. Kellna ya3ni kellna!

Gros Gnon

13 h 52, le 04 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Avant de jeter la pierre au ministre des travaux publics (et il le mérite amplement) nous ferions bien de changer notre comportement. C’est vrai que le ministère est responsable de déboucher les canalisations, mais si nous jetions moins nos déchets par les fenêtres des voitures, ou simplement en effectuant un minimum de tri à la maison, ces canalisations ne seraient pas bouchées. Nous sommes TOUS coupables. Kellna ya3ni kellna!

    Gros Gnon

    13 h 52, le 04 octobre 2023

  • La réponse à la question des routes au Liban et à leur entretien repose sur la question suivante : Pourquoi le ministre des Travaux publics et des transports est tenu par un membre d’un même parti et cela depuis des années ?

    TrucMuche

    13 h 31, le 04 octobre 2023

  • le ministre sortant des Travaux publics et des Transports, Ali Hamiyé, a partagé des photos et des vidéos montrant des canalisations obstruées.. et il en est fier !!! Il sait utiliser les réseaux sociaux, mais il est incapable de prévenir ces problèmes, pourtant récurrents, depuis des années, que nous réservent les prochaines pluies ?

    C…

    11 h 00, le 04 octobre 2023

Retour en haut