Rechercher
Rechercher

Politique - Eclairage

Et Sleiman Frangié dans tout ça ?

Alors que les Français, qui l'appuyaient dans un premier temps, prônent ouvertement la troisième voie, le chef des Marada compte rester dans la course, confiant du soutien du Hezbollah… mais jusqu’à quand ?

Et Sleiman Frangié dans tout ça ?

Le chef des Marada, Sleiman Frangié, à Zghorta, le 11 juin 2023. Photo Nabil Ismaïl

Du côté de Zghorta, le silence est assourdissant. Alors que tout le monde huile ses machines dans la perspective de la présidentielle, Sleiman Frangié se contente de son habituel statut d’observateur qu’il ne compte pas abandonner dans un avenir...
Du côté de Zghorta, le silence est assourdissant. Alors que tout le monde huile ses machines dans la perspective de la présidentielle, Sleiman Frangié se contente de son habituel statut d’observateur qu’il ne compte pas abandonner dans un avenir...
commentaires (12)

Samir Kassir : "le Liban ne sera jamais pleinement indépendant tant que la Syrie ne sera pas démocratique". Et ce n'est pas ce Frangiié qui nous éloignera davantage de Bachar ni du hezb. Un zghortiote adepte de la théocratie et du despotisme - fut-ce par pur intérêt, n'aura jamais sa place au sommet de l'exécutif de notre oh combien célèbre république... bananière.

Ca va mieux en le disant

04 h 11, le 05 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Samir Kassir : "le Liban ne sera jamais pleinement indépendant tant que la Syrie ne sera pas démocratique". Et ce n'est pas ce Frangiié qui nous éloignera davantage de Bachar ni du hezb. Un zghortiote adepte de la théocratie et du despotisme - fut-ce par pur intérêt, n'aura jamais sa place au sommet de l'exécutif de notre oh combien célèbre république... bananière.

    Ca va mieux en le disant

    04 h 11, le 05 octobre 2023

  • "... Et Sleiman Frangié dans tout ça ? ..." - Qui?

    Gros Gnon

    20 h 10, le 04 octobre 2023

  • le roi du bingo!

    Lunarossa

    15 h 38, le 02 octobre 2023

  • Un personnage d aucune stature. Je ne vois pas exactement sa valeur ajoutée?

    Jack Gardner

    15 h 21, le 02 octobre 2023

  • Petit. Petit, tout petit le Tony

    Zampano

    14 h 24, le 02 octobre 2023

  • - QUAND LA SOCIETE NOUS REFUSE, - ET LE MERCENARIAT NOUS USE, - QUAND NOTRE HONNEUR NOUS SACRIFIONS, - POUR LES SBIRES D,AUTRES NATIONS, - QUE NOUS RESTE-T-IL DE PRESTIGE, - QUAND L,ARBITRAIRE NOUS DIRIGE ? - LA CLAIRVOYANCE NOUS CONSEILLE, - DE NOUS SOUSTRAIRE AVANT LA VEILLE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 20, le 02 octobre 2023

  • Un autre lutin

    Abdallah Barakat

    05 h 19, le 02 octobre 2023

  • Un Libanais qui se respecte et respecte surtout la population du Liban, aurait dit qu'il refuse d'être candidat étant donné qu'il ne fait pas l'unanimité, surtout dans le camp chrétien, puisque le président doit être chrétien. Ce n'est malheureusement pas le cas de Frangié, pas honorable de sa part!!! Il préfère le pouvoir et n'a que faire de son Liban. Le vrai Liban ne mérite pas un type comme lui! Nous avons déjà souffert avec Michel Aoun, candidat du Hezbollah, surtout ne pas recommencer!!!

    Hélène SOMMA

    01 h 34, le 02 octobre 2023

  • Après avoir eu la fierté de voir M AMIN MAALOUF, à la tête de l'académie Française....Nous retombons de haut lorsque nous revoyons la faune locale qui nous est imposée au liban..Quelle misère...

    LE FRANCOPHONE

    20 h 52, le 01 octobre 2023

  • Il n’ose rien dire de peur de se faire griller en ouvrant sa bouche. Il préfère lire ou retenir, si ca n’est pas trop compliqué, les discours préparés par les fossoyeurs de son pays et veut devenir son président ventriloque pour exécuter leurs ordres et boucler la boucle. Il lui reste encore une chance de se racheter auprès des libanais, le retrait de sa candidature annoncée par lui même en précisant qu’il n’avait jamais adhéré à cette mascarade mais qu’on l’y a contraint et obligé. Il sera notre héros.

    Sissi zayyat

    19 h 06, le 01 octobre 2023

  • Le Hezb etait pret a accepter un compromis en forme de marche de dupes : Frangieh a la presidence pour 6 ans fermes et un souverainiste comme premier ministre (avec bien sur tiers de blocage) pouvant etre renverse a tout moment. De plus, avec la mediation Le Drian, la moumana3a esperait, en prime, le deblocage des 11 milliards de "Cedre". Sans doute pour prix du compromis boiteux. Maintenant que cette demarche a fait long feu, le Hezb se replie sur son intransigeance qui va sans doute couter tres cher au pays, mais lui permettra de rester un joueur proeminent via ses sbires Berri et Mikati et la mafia de l'etat. Kellon ya3ne kellon.

    Michel Trad

    18 h 44, le 01 octobre 2023

  • Quel président!! Il N’ose pas A se présenter officiellement sa Candidature , et il accepte de se Retirer si le tandem chiite lui en demande A l’élection en 2016 il n’osait pas aller au parlement pour voter pour sa propre candidature !!!?

    William SEMAAN

    18 h 22, le 01 octobre 2023

Retour en haut