Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - SYRIE/RUSSIE

Dmitri Outkine, début et fin de « Wagner »

Le cofondateur de la milice Wagner, tué dans le crash de mercredi soir, avait fait de la guerre en Syrie le terrain d’entraînement de ses mercenaires.

Dmitri Outkine, début et fin de « Wagner »

Photo passeport de Dmitri Outkine. Derrière, l'est de la province syrienne de Deir El-Zor, le 24 mars 2019. Delil Souleiman/AFP/ Photomontage Clara Hage

« Et bienvenue en enfer ! » Ce seront les derniers mots connus du grand public de Dmitri Outkine, alias « Wagner », dans une vidéo diffusée en juillet dernier. La dernière fois où l’homme, énigmatique bras droit d’Evgueni Prigojine, a été aperçu. La...
« Et bienvenue en enfer ! » Ce seront les derniers mots connus du grand public de Dmitri Outkine, alias « Wagner », dans une vidéo diffusée en juillet dernier. La dernière fois où l’homme, énigmatique bras droit d’Evgueni Prigojine, a été aperçu. La...

commentaires (2)

Quelle tête il fait peur, vraiment les russes sont des criminels. Grrr

Eleni Caridopoulou

18 h 02, le 25 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Quelle tête il fait peur, vraiment les russes sont des criminels. Grrr

    Eleni Caridopoulou

    18 h 02, le 25 août 2023

  • POUTINE EN HOMME D,ETAT S,EST DEBARRASSE DE CEUX QUI ONT CREE DES ARMEES EN DEHORS DU POUVOIR DE L,ETAT. EXEMPLE A SUIVRE.

    C,EST IDIOT CE QUE FAIT LA CENSURE AUJOURD,HUI !

    14 h 04, le 25 août 2023

Retour en haut