Rechercher
Rechercher

Économie - Banque centrale

Wassim Mansouri diffuse un résumé de l’audit de l’or de la Banque du Liban

Le contrôle des réserves de métal jaune a été effectué pour le compte de KPMG.

L'ancien gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé en novembre dernier posant pour une photo entre les lingots d'or de la BDL. Photo DR

Le gouverneur par intérim de la Banque du Liban, Wassim Mansouri, a annoncé dans un communiqué publié jeudi avoir autorisé le même jour la société ALS Inspection UK à publier un résumé de l’audit des réserves d’or détenues dans les coffres de l’institution.

Cet audit corrobore l’exactitude des déclarations officielles faites par le passé par la BDL, avec un total de « plus de 13 000 lingots et 600 000 pièces ». Cependant, le fait de communiquer extensivement à ce sujet démarque encore plus le style de M. Mansouri de celui de Riad Salamé, gouverneur en place de 1993 au 31 juillet dernier. La politique monétaire menée par Riad Salamé est considérée par certains comme l’une des causes de cette crise qui s’est notamment manifestée par un effondrement de la livre et un assèchement des liquidités en devises dans le secteur bancaire, entre autres.

« Complexe » et « fascinant »

Wassim Mansouri a joint à son communiqué le résumé en question signé par un responsable d’ALS Inspection, David Pownall, dont la mission a consisté à « vérifier l’existence et la qualité des réserves d’or stockées dans les coffres de la BDL », ce qui semble donc exclure les 40,2 % stockés aux États-Unis. L’ensemble des réserves d’or totalisent 286 tonnes équivalant à 9,22 millions d’onces troy (1 once = 31,1 grammes). Rédigé en anglais, le résumé a aussi été traduit en arabe. Cet or valait environ 18 milliards de dollars fin juillet.

Lire aussi

Audit juricomptable : plongée dans les dépenses « inappropriées » de la BDL

Cette opération a été effectuée pour le compte de l’auditeur KPMG, lui-même mandaté par les autorités libanaises en 2020 pour exécuter le volet comptable de l’audit des comptes de la BDL – aux côtés d’Oliver Wyman (spécialiste des normes des banques centrales) et d’Alvarez & Marsal (volet juricomptable). Le Fonds monétaire international, avec qui le Liban a signé en avril 2022 un accord préliminaire à la conclusion d'un éventuel programme d’assistance financière pour lui permettre de sortir de la crise dans laquelle il s’enfonce depuis 2019, avait demandé à ce que l’audit des actifs étrangers de la BDL (les réserves et avoirs en devises et ceux en or) soit dûment effectué.

En novembre dernier, Riad Salamé avait annoncé que l’audit des réserves d’or avait été effectué avec succès, sans autre précision, et avait joint une photographie de lui prise depuis ce qui était implicitement présenté comme l’intérieur des coffres de la BDL.

Selon David Pownall, l’objectif était « d’inspecter de façon indépendante » les réserves d’or, puis de « vérifier et d’enregistrer numériquement » leur contenu, « composé de lingots et de pièces ». Et ce afin de constituer un « catalogue numérisé de cet inventaire qui soit transparent et puisse être facilement et efficacement audité dans les années à venir ». Évoquant une opération aussi « complexe » que « fascinante », David Pownall a conclu son résumé en indiquant qu’ALS avait scellé les coffres de la BDL après son audit et qu’il retournera « chaque année » pour effectuer de nouveaux contrôles.

Les comptes de la BDL affichent un déficit massif que ses réserves de devises restants – près de 8,6 milliards dont 7,3 milliards sont disponibles en plus des 18 milliards d’or – sont loin de pouvoir compenser.

Le gouverneur par intérim de la Banque du Liban, Wassim Mansouri, a annoncé dans un communiqué publié jeudi avoir autorisé le même jour la société ALS Inspection UK à publier un résumé de l’audit des réserves d’or détenues dans les coffres de l’institution.Cet audit corrobore l’exactitude des déclarations officielles faites par le passé par la BDL, avec un total de « plus...
commentaires (6)

Je suggère à M. Mansouri de s'installer, en famille, dans la salle de stockage de l'or...

IBN KHALDOUN

10 h 23, le 25 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Je suggère à M. Mansouri de s'installer, en famille, dans la salle de stockage de l'or...

    IBN KHALDOUN

    10 h 23, le 25 août 2023

  • Comment ? 18 milliards ? Et ils ne les ont pas encore voles ? Il y en a qui doivent saliver.....

    Michel Trad

    22 h 54, le 24 août 2023

  • Chapeau bas monsieur Mansouri. Ne vous laissez ni dicter , ni tenter par les mafiosis.

    Mohamed Melhem

    22 h 24, le 24 août 2023

  • I hope that Mr. Mansouri is not setting the stage for selling the gold reserves. The kleptocrats and oligarchs who squandered, wasted, and embezzled $300 billions will waste all remaining resources too.

    Mireille Kang

    21 h 42, le 24 août 2023

  • Comme quoi, il ne suffit pas de grand chose pour faire revenir un brin de confiance. Juste un peu de bon sens et de transparence. En fin de compte, ne pas se prendre pour Dieu sur terre ! Oh, pardon, Salamé-sur-Terre.

    Ca va mieux en le disant

    19 h 29, le 24 août 2023

  • Comme quoi M MANSOURY mérite bien le titre de Gouverneur de la BDL. C'est un monsieur qui a l'air honnête, compétent et surtout qui se voudrait "transparent". Il a l'air "bien dans ses bottes" . C'est un bon protecteur de la banque centrale du pays et des économies des clients / citoyens. Bravo M MANSOURY. Sortez le liban de ce mer...dier SVP. Il a l'air de la trempe de Messieurs Elias Sarkis,M Edmond NaÏm... J'espère que ce sera le cas tout le temps.

    LE FRANCOPHONE

    16 h 33, le 24 août 2023

Retour en haut