Rechercher
Rechercher

Société - Justice

Ziad Hawat se dit prêt à se désister de son immunité

Le député du groupe parlementaire FL a comparu hier devant le juge Nicolas Mansour dans l’affaire de la plainte en diffamation présentée contre lui par la procureure Ghada Aoun.

Ziad Hawat se dit prêt à se désister de son immunité

Ziad Hawat. Photo tirée de son compte Facebook

L’affaire qui oppose la procureure près la cour d’appel, Ghada Aoun, au député Ziad Hawat, membre du groupe parlementaire des Forces libanaises (FL), met en cause la liberté d’expression des députés dans l’exercice de leurs fonctions. Le député a en...
L’affaire qui oppose la procureure près la cour d’appel, Ghada Aoun, au député Ziad Hawat, membre du groupe parlementaire des Forces libanaises (FL), met en cause la liberté d’expression des députés dans l’exercice de leurs fonctions. Le député a en...
commentaires (2)

Lorsqu’on relate des faits, on ne peut pas évoquer la diffamation Madame. Forte et puissante dans ses prétendues positions de patriote, tout en étant politisée et sectaire. Comme par hasard elle n’a pas porté plainte contre l’état américain qui a sanctionné son proche pour des faits commis et avérés alors que lui comme ses proches et supporters n’ont pas cessé de dire que ça n’était que diffamation et mensonges. Faut il avoir un abus de pouvoir par dessus le marché? Ah j’oublie, ses deux membres de la famille n’occupent plus le pouvoir, ils se sont fait éjectés après avoir accompli leur mission de sape de leur propre pays. Mais ils sont devenus riches, un détail à ne pas négliger par les temps qui courent.

Sissi zayyat

14 h 17, le 25 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Lorsqu’on relate des faits, on ne peut pas évoquer la diffamation Madame. Forte et puissante dans ses prétendues positions de patriote, tout en étant politisée et sectaire. Comme par hasard elle n’a pas porté plainte contre l’état américain qui a sanctionné son proche pour des faits commis et avérés alors que lui comme ses proches et supporters n’ont pas cessé de dire que ça n’était que diffamation et mensonges. Faut il avoir un abus de pouvoir par dessus le marché? Ah j’oublie, ses deux membres de la famille n’occupent plus le pouvoir, ils se sont fait éjectés après avoir accompli leur mission de sape de leur propre pays. Mais ils sont devenus riches, un détail à ne pas négliger par les temps qui courent.

    Sissi zayyat

    14 h 17, le 25 mars 2023

  • Diffamation = "porter atteinte à l'honneur d'une personne". Or, un député qui voit une action politique dans les décisions d'une juge ne l'insulte pas !

    Céleste

    00 h 43, le 24 mars 2023

Retour en haut