Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Les États-Unis soutiennent les salaires de l'armée et des FSI via les Nations unies

Le programme d'aide verserait 100 dollars en espèces par mois pendant six mois aux bénéficiaires, indique l'ambassadrice des États-Unis au Liban.

Les États-Unis soutiennent les salaires de l'armée et des FSI via les Nations unies

Le commandant en chef de l'armée libanaise Joseph Aoun (deuxième en partant de la gauche) et l'ambassadrice des États-Unis au Liban Dorothy Shea (troisième depuis la gauche) lors d'une conférence de presse à Beyrouth, le 25 janvier 2023. Photo REUTERS/Mohamed Azakir

Les États-Unis ont annoncé mercredi qu'ils allaient fournir 72 millions de dollars sous forme d'allocations en espèces aux forces de sécurité libanaises par le biais d'un programme sur mesure des Nations unies, dans un Liban où la monnaie nationale plonge inexorablement face au dollar.

La livre libanaise a en effet perdu plus de 97 % de sa valeur par rapport au dollar depuis le début de la crise économique qui a secoué le pays en 2019, faisant chuter la solde mensuelle de la plupart des militaires à environ 80 dollars.

100 dollars cash par mois

L'armée a été tellement touchée que ses cantines ont cessé de servir de la viande aux troupes en 2020 et qu'elle a commencé à proposer des visites touristiques dans ses hélicoptères pour lever des fonds. L'ambassadrice américaine au Liban Dorothy Shea a déclaré que ce programme était une mesure "temporaire (...) à la lumière de l'urgence de la situation économique du Liban".

Lire aussi

Paris entend renforcer sa coopération militaire avec le Liban

Annonçant les détails aux côtés du commandant en chef de l'armée libanaise Joseph Aoun, elle a déclaré que le programme verserait 100 dollars en espèces par mois pendant six mois aux membres des forces armées libanaises et des forces de sécurité intérieure (FSI).

L'armée et les FSI ont déjà reçu des États-Unis un soutien en matière de sécurité, notamment sous forme de formation et d'équipement, mais c'est la première fois que les États-Unis soutiennent les salaires, a-t-elle précisé. M. Aoun a de son côté remercié Washington et l'ONU de soutenir "les troupes et leurs familles" qui luttent dans un pays "au bord de l'effondrement".

Lire aussi

Quand les forces de l’ordre font les frais des bras de fer politiques

Des sources militaires ont indiqué à l'agence Reuters que quelque 5.000 membres de l'armée avaient quitté la troupe sans autorisation depuis 2019 et ont déclaré que le supplément en espèces pourrait aider à prévenir une nouvelle désertion des forces armées.

Les États-Unis avaient annoncé leur intention de fournir un soutien financier il y a un an et ont mis en place un mécanisme spécial avec l'ONU dans l'espoir que d'autres pays contribuent également, ont déclaré à Reuters des sources ayant connaissance du programme. Le Qatar a promis 60 millions de dollars en juin pour soutenir les salaires des soldats à raison de 100 dollars par mois.


Les États-Unis ont annoncé mercredi qu'ils allaient fournir 72 millions de dollars sous forme d'allocations en espèces aux forces de sécurité libanaises par le biais d'un programme sur mesure des Nations unies, dans un Liban où la monnaie nationale plonge inexorablement face au dollar.La livre libanaise a en effet perdu plus de 97 % de sa valeur par rapport au dollar depuis le début de la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut