Rechercher
Rechercher

Économie - Électricité au Liban

Le ministère des Finances demande à la BDL de débloquer les fonds

Le ministère des Finances demande à la BDL de débloquer les fonds

Le siège d’Électricité du Liban à Beyrouth, dévasté par l’explosion au port de la capitale le 4 août 2020. Photo João Sousa

Dans un communiqué publié par son ministère, le ministre sortant des Finances Youssef Khalil a précisé mardi avoir envoyé deux lettres à la Banque du Liban, dans l’objectif d’améliorer l’approvisionnement en courant fourni par l’établissement public Électricité du Liban.

Le premier texte consiste en une demande d’ouverture d’un crédit documentaire en faveur de Vitol Bahreïn, la société qui avait remporté l’appel d’offres pour l’achat de quatre cargaisons destinées à EDL et dont les bateaux se trouvent déjà au large des côtes libanaises depuis plusieurs semaines. Cette somme sera remboursée après six mois, « conformément au décret n° 10963 du 1/18/2023 » pris en Conseil des ministres. Le seconde lettre, elle, en une demande d’extension du crédit documentaire dont bénéficie la société irakienne SOMO, en fonction de l’accord conclu et puis prolongé entre le Liban et l’Irak pour l’importation et l’échange de fuel.

Ces deux lettres font suite à la réunion de la commission ministérielle spécialement formée pour suivre l’application du plan d’urgence amendé de l’électricité et des moyens qui lui sont alloués, dont les membres avaient approuvé lundi l’octroi d’une avance du Trésor public de 42 millions de dollars. Cette enveloppe, dont le déboursement n’avait pas été approuvé le 18 janvier, permettra le déchargement de deux cargaisons de plus de 60 000 tonnes de fuel grade A et grade B, destinées aux centrales de Jiyé (Chouf) et de Zouk (Kesrouan). L’utilisation de ce stock reste en revanche tributaire d’une décision « claire et explicite émise par le comité », précisait un communiqué publié par ce dernier. 


Dans un communiqué publié par son ministère, le ministre sortant des Finances Youssef Khalil a précisé mardi avoir envoyé deux lettres à la Banque du Liban, dans l’objectif d’améliorer l’approvisionnement en courant fourni par l’établissement public Électricité du Liban.Le premier texte consiste en une demande d’ouverture d’un crédit documentaire en faveur de Vitol...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut