Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Diplomatie

L'Iran juge "encore possible" de relancer l'accord sur son programme nucléaire

L'Iran juge

Un drapeau iranien. Photo d'archives AFP

Il est "encore possible" de relancer l'accord sur le nucléaire, a affirmé lundi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères alors que les discussions sont au point mort après un an et demi de négociations entre l'Iran et les grandes puissances.

"Il y a encore une possibilité et une opportunité de reprendre la mise en oeuvre de l'accord nucléaire", a déclaré Nasser Kanani au cours de sa conférence de presse hebdomadaire. "Des efforts sont en cours par l'intermédiaire du coordinateur européen et de certains médiateurs, dont les ministres des Affaires étrangères des pays voisins, pour échanger des messages afin de parvenir à un accord", a-t-il ajouté.

Selon lui, "des messages entre l'Iran et l'Amérique ont été échangés à New York par l'intermédiaire du coordinateur européen (Enrique Mora) et d'autres hauts responsables". "Si l'autre partie, en particulier le gouvernement américain, fait preuve de volonté politique, il est possible de conclure un accord en peu de temps", a-t-il réaffirmé.

Un texte final est sur la table depuis le 8 août pour relancer le JCPOA, l'accord de 2015 signé entre Téhéran et les grandes puissances pour limiter le programme nucléaire iranien en échange d'une levée des sanctions internationales. L'accord est moribond depuis le retrait unilatéral américain en 2018 et le rétablissement des sanctions par l'ancien président Donald Trump, qui a entraîné l'affranchissement progressif par Téhéran de ses obligations.

Les négociations ont repris il y a un an et demi à Vienne, l'actuel président américain Joe Biden ayant promis après son élection de raviver l'accord. Le président iranien Ebrahim Raïssi a réclamé en septembre des "garanties" de la part des Etats-Unis qu'ils ne reviendraient pas sur un accord éventuel, peu avant son déplacement à l'ONU à New York. Il a réaffirmé dans son discours à l'Assemblée générale de l'ONU que son pays ne cherchait pas à se doter d'armes nucléaires.


Il est "encore possible" de relancer l'accord sur le nucléaire, a affirmé lundi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères alors que les discussions sont au point mort après un an et demi de négociations entre l'Iran et les grandes puissances."Il y a encore une possibilité et une opportunité de reprendre la mise en oeuvre de l'accord nucléaire", a déclaré Nasser...