Rechercher
Rechercher

Technologies - TÉLÉPHONIE MOBILE

Apple ignore l’inflation et maintient les prix de ses nouveaux iPhone

Apple a présenté la semaine dernière ses nouveaux smartphones à des prix similaires aux deux précédentes gammes d’iPhone, malgré l’inflation galopante et les pénuries de composants, ainsi que de nouvelles montres plus chères.

Apple ignore l’inflation et maintient les prix de ses nouveaux iPhone

Le nouvel iPhone 14 : prix similaire aux deux précédentes gammes et peu de changements fondamentaux. Photo Bigstock

La firme à la Pomme de Cupertino a créé une véritable surprise la semaine dernière lors de sa keynote annuelle en se gardant d’augmenter les prix du dernier-né de ses smartphones, l’iPhone 14, en dépit des bouleversements économiques mondiaux postpandémie de coronavirus et des diverses pénuries qui ont suivi la guerre en Ukraine.

Parallèlement, le géant des technologies n’a pas dévoilé de changements fondamentaux pour ses combinés, si ce n’est la disparition du compartiment pour la carte SIM, remplacée par sa version numérique.

La nouvelle série de téléphones comprend quatre modèles : de l’iPhone 14, qui sera commercialisé à partir de 800 dollars, à l’iPhone 14 Pro Max, à partir de 1 100 dollars.

Le groupe continue sa stratégie de croissance de son immense base d’utilisateurs grâce à des produits réputés parmi les plus fiables et intuitifs du marché, et une galaxie d’accessoires et de services qui incitent les consommateurs à rester dans l’univers de la marque.

« Les appareils interagissent entre eux comme par magie, et cela crée un écosystème très collant qui garde les utilisateurs en son sein », a indiqué l’analyste Carolina Milanesi, de Creative Strategies. Le sud-coréen « Samsung essaie d’en faire autant. Il a fait des progrès, mais n’est pas encore au même niveau », ajoute-t-elle.

De janvier à juin 2022, le groupe américain a vendu 106 millions de smartphones qui représentent 18 % du gâteau mondial, soit 8 % de plus sur un an, d’après Canalys.

Sur ce semestre, Apple s’est arrogé 66 % du marché des smartphones valant plus de 600 dollars.

« Apple a continué à croître fortement au premier semestre 2022 grâce à la demande solide pour l’iPhone 13 – qui a été le smartphone le plus vendu dans le monde sur cette période – et le nouvel iPhone SE (3e génération) », a noté Le Xuan Chiew, de ce cabinet d’études.

Selon l’expert, ce succès est dû notamment au maintien des prix de l’iPhone 13 et à la diversification de sa production en Inde, quand la Chine fermait de nombreuses usines pour éviter toute contamination au Covid.

Une montre à 800 dollars

L’iPhone 14 a été présenté comme « plus rapide que toute la concurrence », avec des écrans plus grands, une batterie qui dure plus longtemps. et des objectifs photo et vidéo toujours plus performants quelles que la soient la luminosité ou les contraintes.

Ces smartphones permettent d’envoyer des SOS par satellite et de détecter les accidents de voiture pour alerter les secours plus rapidement.

L’événement marketing a surtout mis l’accent sur la dernière génération de montres connectées, la Apple Watch Series 8 (à partir de 400 dollars), et sur un nouveau modèle d’entrée de gamme, la Apple Watch SE (à partir de 250 dollars).

« Le dollar fort leur facilite un peu la tâche pour ne pas augmenter leurs prix », a fait remarquer Carolina Milanesi.

Apple renoue néanmoins avec les prix élevés grâce à une nouvelle montre conçue spécialement pour les sports extrêmes, de la plongée à la randonnée dans les glaciers, la Apple Watch Ultra. Commercialisée à partir de 800 dollars, sa batterie est censée pouvoir durer plus de deux jours – en cas d’usage optimisé –, contrairement aux modèles existants de la marque qui ne tiennent pas une journée.

Vente forcée du chargeur au Brésil

Mais le succès technologique n’empêche pas Apple de se voir frappé de sanctions dans certains pays. Ainsi, la firme de Cupertino ne pourra plus vendre d’iPhone sans chargeur au Brésil et devra s’acquitter d’une amende de 2,45 millions de dollars. La décision a été annoncée il y a quelques jours par le gouvernement brésilien, qui accuse la compagnie américaine de « pratiques discriminatoires ».

Le Secrétariat national de la consommation (Senacon) avait, depuis décembre, dénoncé la vente, à partir de l’iPhone 12, d’appareils sans chargeur. Apple est poursuivi pour « vente d’un produit incomplet ou dépourvu des fonctionnalités essentielles, refus de vendre un produit complet en discriminant le consommateur et transfert de responsabilité à des tiers », selon le communiqué du gouvernement.

Selon les autorités brésiliennes, la compagnie a affirmé que ne pas fournir de chargeur avec le téléphone répondait à un « engagement environnemental ».

Le groupe américain, qui entend réduire à zéro son impact sur le climat d’ici à 2030, avait annoncé en octobre 2020 que les écouteurs et chargeurs ne seraient plus inclus dans les paquets des nouveaux iPhone 12, puisque de nombreux clients les avaient déjà. Cette mesure est censée « réduire les émissions CO2 et éviter d’utiliser des matériaux précieux », mais aussi diminuer la quantité d’emballages.

Pour le Senacon, « ces arguments sont insuffisants car la décision de l’entreprise de vendre les appareils sans chargeur a fini par transférer toute la charge sur le consommateur ». Selon l’agence, « le fabricant pourrait prendre d’autres mesures pour réduire l’impact environnemental, comme l’utilisation de câble et de chargeur à connecteur USB-C, adoptés comme norme par l’industrie aujourd’hui ».

Source : AFP


La firme à la Pomme de Cupertino a créé une véritable surprise la semaine dernière lors de sa keynote annuelle en se gardant d’augmenter les prix du dernier-né de ses smartphones, l’iPhone 14, en dépit des bouleversements économiques mondiaux postpandémie de coronavirus et des diverses pénuries qui ont suivi la guerre en Ukraine. Parallèlement, le géant des technologies n’a pas...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut