Rechercher
Rechercher

Économie - Classement

Sarwa, cofondée par 3 Libanais, fait partie des 25 meilleures sociétés fintech du Moyen-Orient selon « Forbes » en 2022

Sarwa, cofondée par 3 Libanais, fait partie des 25 meilleures sociétés fintech du Moyen-Orient selon « Forbes » en 2022

De gauche à droite : Jad Sayegh, Nadine Mezher et Mark Chehwane, cofondateurs de Sarwa. Photo DR

Sarwa, la plateforme émiratie d’investissements automatisés cofondée par trois Libanais – Mark Chehwane, Jad Sayegh et Nadine Mezher –, fait partie des 25 meilleures sociétés issues du monde des technologies financières (fintech) dans le classement de 2022 du média Forbes Middle East.

Fondée en 2017, elle a déjà réussi à lever 25 millions de dollars auprès de nombreux investisseurs, dont notamment Mubadala Investment Company, 500 start-up, Kuwait Projects Company, Shorooq Partners, Middle East Venture Partners (MEVP), DIFC, Hambro Perks Oryx Fund, HALA Ventures et Vision Ventures.

À travers sa plateforme, Sarwa offre des services financiers personnalisés et numériques en combinant des conseils d’experts à des algorithmes, en fonction du profil du client. En plus de cela, elle compte une plateforme de négociation d’actions sans commission qui permet d’investir à partir d’un dollar sur les principales Bourses internationales, et une plateforme d’échange de cryptomonnaies.

Lire aussi

Supy, cofondée par deux Libanais, lève 8 millions de dollars

Pour établir cette liste, Forbes a retenu toutes les entreprises du Moyen-Orient qui intègrent l’utilisation des nouvelles technologies au secteur financier, notamment celles qui concernent les paiements, les assurances, la blockchain (chaîne de blocs), les cryptomonnaies, la banque numérique, l’investissement, la gestion de patrimoine, les prêts et le financement personnel. En revanche, il a exclu les entreprises appartenant aux sociétés de change, aux banques traditionnelles, aux gouvernements ou aux sociétés de télécommunications.

Ensuite, ce groupe s’est penché sur plusieurs critères pour en dégager les 25 meilleures sociétés fintech. Parmi eux, l’enveloppe de fonds traités, le nombre de téléchargements et d’utilisateurs actifs, le nombre de pays dans lesquels elles sont présentes, leur croissance et les financements reçus. Et en ce qui concerne l’ordre des 25 sociétés finalement retenues, Forbes précise que, contrairement à la majorité de ses classements, les résultats de cette liste sont juste présentés « par ordre alphabétique » et qu’il « ne s’agit pas d’un classement ».

Parmi ces 25 sociétés fintech retenues, 8 sont basées aux Émirats arabes unis, 5 en Égypte et en Arabie saoudite respectivement et 3 au Koweït. Celles restantes opèrent depuis Bahreïn (2) et la Jordanie (1), alors que la dernière est simultanément basée aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite.


Sarwa, la plateforme émiratie d’investissements automatisés cofondée par trois Libanais – Mark Chehwane, Jad Sayegh et Nadine Mezher –, fait partie des 25 meilleures sociétés issues du monde des technologies financières (fintech) dans le classement de 2022 du média Forbes Middle East. Fondée en 2017, elle a déjà réussi à lever 25 millions de dollars auprès de nombreux...

commentaires (1)

25 meilleures fintech mais sur combien au total? 25 ou 250?

PPZZ58

07 h 59, le 09 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • 25 meilleures fintech mais sur combien au total? 25 ou 250?

    PPZZ58

    07 h 59, le 09 août 2022

Retour en haut