Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Les "activités terroristes" du Hezbollah au cœur d'une réunion d'un groupe international en Europe

Les participants ont décrit la façon dont le parti chiite pourrait s'adapter à l'avenir pour échapper à la détection des forces de l'ordre, précise Washington.

Les

Des membres du Hezbollah participent à un défilé militaire marquant la "Journée du martyr" le 12 novembre 2019. Photo d'archives AFP

Le département d'État américain a indiqué, vendredi, qu'un groupe international de plus de 30 gouvernements - Le Groupe de coordination et d'application de la loi (LECG en anglais) - s'est réuni mercredi et jeudi "en Europe pour sa neuvième réunion axée sur la lutte contre les activités terroristes et illicites du Hezbollah", considéré comme terroriste par Washington et plusieurs pays européens, et dont les membres sont souvent ciblés par des sanctions internationales.

Dans une note publiée vendredi, le département d'État précise que les participants "ont discuté des complots terroristes en cours, de l'acquisition d'armes et des systèmes financiers du Hezbollah à l'échelle mondiale, et ont décrit la façon dont le Hezbollah pourrait s'adapter à l'avenir pour échapper à la détection des forces de l'ordre". Les membres du LECG, issus de 30 gouvernements venus d'Amérique, d'Afrique, d'Europe, de la région Indo-Pacifique ainsi que du Moyen-Orient, "ont discuté de la manière dont l'application de la loi ou des outils financiers peuvent être utilisés pour déjouer les activités terroristes et criminelles du Hezbollah, ainsi que les réseaux associés", poursuit le texte.

Lire aussi

Frontière maritime : les calculs du Hezbollah

L'Agence publique Europol participait également à la réunion, indique Washington, ainsi que des représentants du Trésor américain, du Bureau Fédéral d'investigation et de la U.S. Drug Enforcement Administration, une agence américaine chargée de lutter contre le trafic de drogue.

Parmi les gouvernements constituant le LECG, certains "ont pris des mesures au niveau national ces dernières années pour identifier, interdire ou restreindre les activités du Hezbollah sur leur territoire", ajoute la note du département d'État, qui estime que cela démontre une "reconnaissance croissante" des partenaires de "la nécessité de coopérer et d'unir les efforts pour contrer les réseaux terroristes mondiaux du Hezbollah". Le LECG se réunira de nouveau en 2023, conclut la note.

Les États-Unis émettent régulièrement des sanctions à l'encontre du parti de Hassan Nasrallah. Le département d'Etat publie souvent des offres promettant des récompenses financières en millions de dollars pour toute information sur des membres du parti libanais pro-iranien.


Le département d'État américain a indiqué, vendredi, qu'un groupe international de plus de 30 gouvernements - Le Groupe de coordination et d'application de la loi (LECG en anglais) - s'est réuni mercredi et jeudi "en Europe pour sa neuvième réunion axée sur la lutte contre les activités terroristes et illicites du Hezbollah", considéré comme terroriste par Washington et plusieurs pays...

commentaires (6)

CERTES, LE HEZBOLLAH QUI SERT DES DESSEINS ETRANGERS ET TIENT EN OTAGE LE PAYS ET SES CITOYENS EST PLUS QUE TERRPRISTE POUR SES CONCITOYENS. - MA COMPARAISON DES TERRORISMES D,ORGANISATIONS DECLAREES TELLES ET CEUX PRATIQUES PAR DES ETATS PRETENDUS DEMOCRATIQUES ET RESPECTANT L,ETRE HUMAIN A TOUT UN AUTRE SENS ET DEVRAIT ETRE COMPRISE PAR LE LECTEUR.

LA LIBRE EXPRESSION.

12 h 48, le 02 juillet 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • CERTES, LE HEZBOLLAH QUI SERT DES DESSEINS ETRANGERS ET TIENT EN OTAGE LE PAYS ET SES CITOYENS EST PLUS QUE TERRPRISTE POUR SES CONCITOYENS. - MA COMPARAISON DES TERRORISMES D,ORGANISATIONS DECLAREES TELLES ET CEUX PRATIQUES PAR DES ETATS PRETENDUS DEMOCRATIQUES ET RESPECTANT L,ETRE HUMAIN A TOUT UN AUTRE SENS ET DEVRAIT ETRE COMPRISE PAR LE LECTEUR.

    LA LIBRE EXPRESSION.

    12 h 48, le 02 juillet 2022

  • Soit, les États Unis ont commis les pires atrocités avec Bush père et fils et avec Trump. Mais cela ne retire pas au Hezbollah son qualificatif de parti iranien terroriste basé au Liban. Désolé de choquer les chastes oreilles de certains mais c’est une réalité incontestable

    Liberté de penser et d’écrire

    12 h 07, le 02 juillet 2022

  • LE HEZBOLLAH CROIT OU PRETEND SERVIR UN IDEAL. LES ORGANISATIONS TERRORISTES CROIENT OU PRETENDENT SERVIR DES IDEAUX. LES OCCIDENTAUX CROIENT SERVIR OU DU MOINS PRETENDENT SERVIR UN IDEAL EN ENVAHISSANT D,AUTRES PAYS AVEC DES MORTS EN MILLIERS OU MILLIONS. . QUID DES ORIENTAUX. LA MEME HISTOIRE. - QUESTION : QUI DES ORGANISATIONS OU DES PAYS DITS CIVILISES SONT LES PLUS TERRORISTES ? LE DILEMME EST TRES GRAND.

    LA LIBRE EXPRESSION.

    11 h 51, le 02 juillet 2022

  • S’il y a un expert incontesté en matière de « crimes de guerre et de terrorisme «, depuis 1945, c’est avant tout A L’ONCLE SAM qu’il faut décerner la palme toutes catégories . Sur LA MORT DE 500 000 ENFANTS IRAKIENS au cours de l’embargo ( sanctions ) contre ce pays : l’ancienne Secrétaire d’Etat répondait : « OUI , CE PRIX À PAYER EN VALAIT LA PEINE» DIT MADELEINE ALBRIGHT ???? ET, ET ,ET . Des millions d’Afghans connaissent une situation durable de famine, résultat direct de l’occupation US qui a fait dépendre L’ÉCONOMIE DE CE PAYS DU COMMERCE DE DROGUE ET DES SUBSIDES OCCIDENTAUX, AUJOURD’HUI COUPES. Les conséquences de la guerre au Yémen…... !! L’écrasement et de L’HUMILIATION DU PEUPLE PALESTINIEN sous occupation israélienne depuis soixante-dix ans ?? Les membres du LECG, SOUMIS aux américains , devraient bien penser .

    aliosha

    10 h 22, le 02 juillet 2022

  • Et qu'on ne fasse pas - conne le fait la France - un subtil et hypocrite distinguo entre un parti qui serait respectable et sa branche militaire qui, seule serait reconnue terroriste.

    Yves Prevost

    07 h 01, le 02 juillet 2022

  • Parti libanais pro-iranien quelle blague ils sont iraniens et le Liban est une colonie, voila …..

    Eleni Caridopoulou

    18 h 36, le 01 juillet 2022

Retour en haut