Rechercher
Rechercher

Pêche à la ligne


Cette peur bleue, ma mère, qui agite le landernau politique dès qu’il s’agit de négocier avec les Hébreux ! Pas tant à cause de l’interlocuteur lui-même, qu’en raison de la trouille que déchaîne le Parti barbu dont le demi-dieu a repris ses vantardises et recommencé à frétiller de l’index, en rappelant en termes très peu scandinaves qu’il est juché sur un tas de ferraille qu’il peut lâcher à tout moment. Un bel exemple de risque zéro pas cher payé, puisqu’il était à l’avance d’accord pour avaler son turban dans ce qui allait suivre. Mais l’homme est un grand incompris. Si tu veux la paix, prépare la guerre, dit la maxime. En multipliant les discours guerriers en fanfare, le Barbu en chef se montre en fait plus pacifiste que jamais.


Dans un autre registre, les Libanais ont savouré le barnum et tout le tintouin échafaudé pour faire gober au citoyen du bas d’en bas que le patron du haut d’en haut s’occupe sérieusement de ses intérêts gazeux et pétroliers. Sauf que celui-ci, comme il fallait s’y attendre, a bricolé son entourloupe « à la libanaise », c’est-à-dire en la bégayant du bout de la lippe, avec un courage qui force l’admiration et sans jamais l’assumer clairement par écrit. Diable ! Faut bien que le Gendron puisse reprendre ses tour-opérateurs sans se faire menotter outre-Atlantique.


Exit donc la ligne 29 et ses 1 430 km² de flotte marine qui ont fait tant rêver les niaiseux de la contestation, lesquels se sont vus torse bombé face aux embruns, bataillant pour « chaque centimètre cube de gaz et chaque goutte de pétrole ». Le tout sous l’œil narquois d’Istiz Nabeuh, papa véritable du torchon-cadre initial qui ne portait, lui, que sur la ligne 23 et ses 860 km². L’Ancêtre législatif a aussitôt poussé à la roue pour se placer en pole position, fournissant du coup le parapluie chiite indispensable à l’Agrume du Château. Ainsi va la bananeraie locale : de bravades en rodomontades et de verbiage en hâblerie.


Le plus rigolo dans l’affaire était d’observer le bas de caisse de Mongénéral, et accessoirement ministre du Dehors, qui s’est empressé de porter le pet devant les télés, jurant à l’adresse du vulgaire qui n’aurait pas encore compris que les gesticulations du Barbu souterrain ne seront pas suivies d’une dérouillée israélienne dans les grandes largeurs.


Finalement, on ne se refait pas : responsables repus, citoyens cornus, pays fichu… Quel rebut !

[email protected]


Cette peur bleue, ma mère, qui agite le landernau politique dès qu’il s’agit de négocier avec les Hébreux ! Pas tant à cause de l’interlocuteur lui-même, qu’en raison de la trouille que déchaîne le Parti barbu dont le demi-dieu a repris ses vantardises et recommencé à frétiller de l’index, en rappelant en termes très peu scandinaves qu’il est juché sur un tas de...

commentaires (6)

Bel exemple de mystification collective qui ne trompe plus personne sur place tant le jeu est transparent. Il n'y a qu'à l'étranger, - et encore, pour qui ne connaît rigoureusement rien au Liban seulement -, que cela peu un instant faire illusion.

CODANI Didier

10 h 34, le 17 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Bel exemple de mystification collective qui ne trompe plus personne sur place tant le jeu est transparent. Il n'y a qu'à l'étranger, - et encore, pour qui ne connaît rigoureusement rien au Liban seulement -, que cela peu un instant faire illusion.

    CODANI Didier

    10 h 34, le 17 juin 2022

  • Excellent, comme toujours ! Merci.

    Brunet Odile

    10 h 30, le 17 juin 2022

  • Bravo Gaby ! Tu nous régale Graave!! Merci !!

    Eva Younes

    09 h 49, le 17 juin 2022

  • Une bananeraie magistralement dépeinte. Merci Monsieuuur Nasr.

    Sissi zayyat

    09 h 37, le 17 juin 2022

  • Dans le mille, Cher Gaby. Bonne journée

    Karam Georges

    07 h 48, le 17 juin 2022

  • Dans le mille ! Le torchon-cadre initial a ete bien torché par Berry, comprendre que toute notre racaille nationale , hezbollah en tete, etait d’accord et que les gesticulations des minables comparses etaient simplement destinées aux « citoyens cornus ».

    Goraieb Nada

    07 h 36, le 17 juin 2022

Retour en haut