Rechercher
Rechercher

Culture - Phénomène

Comment, trente-sept ans plus tard, une chanson de Kate Bush caracole en tête des hit-parades

Le titre « Running up that hill » de Kate Bush, sorti en 1985, joue un rôle crucial dans la quatrième saison de la série diffusée sur Netflix, puisqu’il sauve Max Mayfield (l’une des protagonistes) des crocs de Vecna, le monstre du monde à l’envers de la contrée de Hawkins. Et ne voilà-t-il pas que quelques heures après la sortie de l’épisode en question, le titre de l’icône britannique a pulvérisé tous les records et a caracolé aux faîtes des hit-parades mondiaux.

Comment, trente-sept ans plus tard, une chanson de Kate Bush caracole en tête des hit-parades

Max (Sadie Sink) dans la série « Stranger Things ». Photo Netflix

(Attention : Cet article contient des « spoilers » à propos de la quatrième saison de Stranger Things)

Kate Bush est sans conteste l’un des trésors les plus précieux de l’histoire de la musique pop. En dépit de son influence sur toute une génération de chanteuses et chanteurs, le joyau qu’elle représente est longtemps resté sous-estimé, presque réservé à la Grande-Bretagne. D’autant plus que l’artiste en question, opaque et indomptable ermite vivant, a toujours fait de ses absences, de ses silences et de son retrait du monde (du showbiz), les composantes de son aura d’icône impénétrable et dont le culte n’a jamais réellement atteint le public mainstream, assoiffé qu’il est de buzz et de racontars. En 1985, sort son album Hounds of love dont le titre Running up that hill se classe dans plusieurs hit-parades d’Europe, et même aux États-Unis, allant jusqu’à atteindre la troisième place des charts en Allemagne et au Royaume-Uni. Si le groupe Placebo redonne un deuxième souffle à ce morceau en le reprenant en 2007, il restera jusqu’à la semaine dernière un marqueur sonore des années 80, un repère pour les seuls initiés en la matière et les fans de Kate Bush. Sauf que le 27 mai, à peine sortait la très attendue quatrième saison de la série Stranger Things où figure justement Running up that hill, que le titre de 1985 se voyait – entres autres – caracoler à la première place du Global Spotify Chart, ainsi qu’à la huitième place du hit-parade anglais, puis à la deuxième la semaine suivante. Comment expliquer ce phénomène ?

Kate Bush, l’un des trésors les plus précieux de l’histoire de la musique pop. Photo DR

Kate Bush contre Vecna

Le 27 mai dernier donc, Netflix diffusait le premier volume de la quatrième saison de Stranger Things, divisée sur sept épisodes de plus d’une heure chacun. Si, à la fin de la troisième saison, Eleven avait réussi, à la faveur de ses pouvoirs, à refermer les portes du monde à l’envers de la contrée fictive de Hawkins, c’est désormais un nouveau monstre, intitulé Vecna, qui trouve le moyen de se faufiler par un nouveau portail vers le « vrai monde. » Au fil des épisodes, on découvre que Vecna n’est personne d’autre que le patient One de la même expérience dont Eleven faisait partie dans sa petite enfance. Ce dernier s’avère être aussi Henry Creel, le fils de Victor, aujourd’hui enfermé dans un hôpital psychiatrique pour avoir supposément commis un homicide. Si ce père de famille a toujours cru qu’un démon avait assassiné sa famille, c’est en fait One (ou Henry) qui en était responsable. Lorsqu’Eleven comprend cela, et réalise d’ailleurs que ce même One avait également tué tous ses « frères » de laboratoire, elle le projette sans le vouloir dans l’autre monde où il se transforme en Vecna, créant ainsi un nouveau portail par lequel il peut traverser vers le « vrai monde. » En y faisant intrusion, Vecna prend possession d’âmes fragiles de Hawkins et les entraîne avec lui vers le monde à l’envers. C’est le cas de Max Mayfield, l’une des protagonistes de la série, qui souffre de traumatismes à la suite de la mort de son frère dont elle a été témoin. Vecna veut sa peau, il la hante et réussit à s’introduire dans son âme alors qu’elle se trouve en compagnie des Hawkins 5, ses compagnons et super héros malgré eux. Alors que Max est en transe, physiquement présente mais son âme entre les mains de Vecna qui est sur le point de la tuer, les Hawkins 5 découvrent que la seule manière de ramener quelqu’un de l’autre monde est par le biais de la musique. Un son reconnaissable ou aimé par l’une des victimes de Vecna peut les ramener à la vraie vie. C’est alors que la bande d’amis de Max lui visse des écouteurs aux oreilles et joue à bloc Running up that hill, qui est la chanson préférée de Max. La scène se transforme alors en un combat complètement légendaire entre Vecna et (le titre de) Kate Bush, le seul salut de Max. Running up that hill sauve l’adolescente qui échappe au sort de Vecna et revient à la vie.

Kate Bush, fan de « Stranger Things »

L’histoire ne s’arrête pas là. La chanson se dote d’un tel pouvoir, d’une telle puissance, que les fans de Stranger Things se ruent aussitôt sur les plateformes de téléchargement de musique, mais aussi sur YouTube, à l’affût du magique Running up that hill. Trente-sept ans plus tard, et en l’espace de 24h, le titre classique bondit de 8.700 % dans le monde (9.900 % aux États-Unis) et accumule près de 10 millions de streams sur Spotify, se hissant au premier rang du Global Chart de la plateforme. La chanson de Kate Bush atteint la deuxième place du Top 50 U.S. et la quatrième place dans le Top 200 Monde.

Du côté du Royaume-Uni, Running up that hill caracole à la huitième puis se hisse à la deuxième place du hit-parade. Enfin, Sur YouTube, le clip a, à lui seul, déjà cumulé plus de 61 millions de vues sur YouTube, soit une augmentation de 17 000 % de visionnages supplémentaires par rapport à la semaine précédant le lancement de la nouvelle saison de la série des frères Duffer. Si la série a, dès son lancement, agi comme une machine à remonter le temps et permis de se plonger dans la bulle des années 80, jamais un tel come-back n’avait eu lieu. Survenu contre attente, le raz-de-marée est tel qu’il a réussi à sortir Kate Bush de son silence légendaire, puisqu’elle a adressé le message suivant à son public : « Vous savez sûrement que la fantastique et addictive nouvelle saison de Stranger Things vient de sortir sur Netflix. On peut y entendre la chanson Running up that hill qui se voit offrir une seconde vie grâce aux jeunes fans qui adorent la série. Je l’adore aussi ! Grâce à ça, Running up that hill cartonne dans le monde entier et vient d’entrer à la 2e place dans les charts au Royaume-Uni. Tout ça est très excitant ! Merci infiniment à toutes les personnes qui ont soutenu la chanson. Je retiens mon souffle en attendant la suite de la série en juillet. Bien à vous. Kate. » Et rien que pour avoir redonné à ce trésor musical le halo qu’il mérite tant, on ne peut, à notre tour, que remercier les frères Duffer et la série Stranger Things.

(Attention : Cet article contient des « spoilers » à propos de la quatrième saison de Stranger Things)Kate Bush est sans conteste l’un des trésors les plus précieux de l’histoire de la musique pop. En dépit de son influence sur toute une génération de chanteuses et chanteurs, le joyau qu’elle représente est longtemps resté sous-estimé, presque réservé à la...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut