Rechercher
Rechercher

Politique - Tourisme au Liban

Le Hezbollah et Amal priés de retirer les affiches partisanes sur la route de l'aéroport

Les panneaux d'affichage le long de la route de l'aéroport sont des publicités payées par des agences de publicité ou des donateurs libanais privés et "n'ont rien à voir avec le Hezbollah", affirme un porte-parole du parti chiite à L'Orient Today.

Le Hezbollah et Amal priés de retirer les affiches partisanes sur la route de l'aéroport

Des affiches à l'effigie du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, le 22 mai 2022 sur l'autoroute de l'aéroport de Beyrouth. Photo d'archives Aziz Taher/Reuters

Le ministre sortant du Tourisme Walid Nassar a demandé jeudi au Hezbollah et au mouvement Amal de retirer certains des panneaux d'affichage alignés le long de la route de l'aéroport de Beyrouth et représentant des figures religieuses et politiques vénérées par les deux formations. Le ministre a demandé que soient affichés à leur place des panneaux promouvant le secteur du tourisme au Liban.

Voici les éléments en notre possession :

- Le ministre Nassar a confirmé à L'Orient Today qu'il avait demandé avec insistance au bureau de presse du Hezbollah et du mouvement Amal de réduire le nombre de panneaux publicitaires affichant des portraits de figures des deux partis, "que nous respectons, afin de les remplacer par des affiches vantant la beauté du Liban et accueillantes pour les touristes".

- Suite à sa demande, M. Nassar a affirmé avoir reçu des réponses positives de la part des dirigeants des deux partis, qui lui ont assuré qu'ils seraient coopératifs sur cette question.

- Le porte-parole du Hezbollah pour les médias a déclaré à L'Orient Today que les panneaux d'affichage le long de la route de l'aéroport sont en fait des publicités payées par des agences de publicité ou des donateurs libanais privés et "n'ont rien à voir avec le Hezbollah", bien qu'ils comportent les images de figures du parti.

- Le porte-parole a ajouté que " le Hezbollah n'a aucun problème à retirer les panneaux d'affichage, bien au contraire". "Les agences de publicité privées affirment pour leur part que le ministère du Tourisme n'a jamais demandé à mettre des publicités spécifiques sur les panneaux de cette zone au cours des 20 dernières années. Mais nous soutenons pleinement la promotion du tourisme afin que l'économie se redresse", a souligné le porte-parole.

- Walid Nassar a démenti faire pression pour le retrait des armes du Hezbollah par le biais de cette démarche en assurant que "la question a trait au tourisme... c'est tout."


Cet article est une version traduite de l'anglais d'une information parue sur le site de L'Orient Today

Le ministre sortant du Tourisme Walid Nassar a demandé jeudi au Hezbollah et au mouvement Amal de retirer certains des panneaux d'affichage alignés le long de la route de l'aéroport de Beyrouth et représentant des figures religieuses et politiques vénérées par les deux formations. Le ministre a demandé que soient affichés à leur place des panneaux promouvant le secteur du tourisme au...
commentaires (16)

Le ministre du Tourisme a raison.Toutefois, certains commentaires ne sont pas très élégants! M.Z

ZEDANE Mounir

14 h 52, le 05 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • Le ministre du Tourisme a raison.Toutefois, certains commentaires ne sont pas très élégants! M.Z

    ZEDANE Mounir

    14 h 52, le 05 juin 2022

  • Ils ont saisi l’occasion des élections pour nous infligé ces portraits d’une façon légitime et ils ne sont pas prêts à les retirer. Hier c’était les portraits d’Assad qui trônaient a l’aéroport et tout au long des rues pour nous humilier, aujourd’hui ce sont ceux de son allié vendu. Voyons si les autorités réussiront à nous débarrasser ne serait-ce que de ces nuisances visuelles à défaut de le faire de sa présence armée. C’est valable pour tous les portraits des vendus qui polluent notre vue, la chose chose dont nous disposons encore sans avoir à la payer en dollars frais. Et si l’état se montre fébrile et impuissante, ce sera au peuple de s’en charger.

    Sissi zayyat

    11 h 44, le 04 juin 2022

  • Il y a des affiches partout, mais pas seulement du Hezbollah et Amal, un peu partout il y a des affiches des personnages politiques ...

    Stes David

    21 h 06, le 03 juin 2022

  • S'il réussit, le ministre aura gagné en dialoguant et en usant du bon sens. On l'espère et on veut y croire. Mais que ce ne soit pas pour l'hiver.

    Esber

    20 h 40, le 03 juin 2022

  • Khosh Amadi… Bienvenus à Biroute, capitale du Liran…

    Gros Gnon

    19 h 51, le 03 juin 2022

  • Quels touristes va venir au Liban , à part les molahs iraniens qui n’ont pas un sou.

    Eleni Caridopoulou

    19 h 09, le 03 juin 2022

  • J'adore le Hezbollah, tout d'un coup, ils sont conciliants, gentils et tellement soucieux de l'économie du pays! Ah! Le HA nous prend pour des sacoches, des ignares et surtout de naïfs et innocents. Que la direction du Hezbollah nous explique avec quel tourisme? 2 heures ou moins d'électricité par jours. Fuel pour les génératrices qui coûtent plus cher qu'une bouteille de champagne ! Beyrouth et le Liban est devenu un dépotoir National. Le concept de tourisme ne doit pas avoir les mêmes critères chez le HA et le reste du monde. Plus le Liban est déprimant, plus le HA est heureux, Sinon Raad va sortir et nous menacer d'une autre guerre civile! Uno Cornuto Unico!

    Marwan Takchi

    18 h 46, le 03 juin 2022

  • Que le Hezbollah prenne son public pour des abrutis je peux comprendre mais je prie la direction du Hezbollah de ne pas sous estimer notre intelligence, qu’ils soient un peu plus crédibles avec leurs arguments à 2 sous, même mon âne ne les a pas crus

    Lecteur excédé par la censure

    17 h 20, le 03 juin 2022

  • René Mouawad Airport Qlayaat....vite

    paznavour

    17 h 12, le 03 juin 2022

  • Je propose ce slogan. « Bienvenue en Irliban » Et que les « agences de publicités privées » alternent les images de barbus enturbanés avec des femmes en burkinis Ça fera plus moderne …

    NICOLE

    17 h 10, le 03 juin 2022

  • Et Vous Les remettre après que les vaches à lait,pardon,.les touristes ,...soient partis ...LOL ...Pays de merde

    Emile G

    16 h 42, le 03 juin 2022

  • Pourquoi les navettes jounieh - Larnaca ne reprennent pas, ne serait-ce qu’une fois ou deux par semaine ? C’est une torture de passer à chaque fois par ce quartier immonde.

    Wow

    16 h 25, le 03 juin 2022

  • Conseil aux voyageurs et visiteurs, prenez le bateau jusqu'en ou a partir de la Grece ou de la Turquie, c'est beaucoup plus agreable . . .

    Remy Martin

    15 h 54, le 03 juin 2022

  • Comme les fameux panneaux solaires de Nahr Bayrout camouflaient les sacs d'ordures qui engorgeaient le fleuve, ces panneaux "offerts" gratis par des "généreux artistes donnateurs" camouflent tant bien que mal un paysage de misère à cacher. .... Merci pour cet art post moderne ou plutôt, comme dirait l'autre, post mortem.

    Wlek Sanferlou

    14 h 21, le 03 juin 2022

  • Très bonne initiative! Afin de promouvoir le tourisme au Liban on peut se vanter de la gestion des déchets, de la circulation des armes, de la confiance infaillible auprès des établissements bancaires ou encore de la propreté de nos plages sans oublier toutes ces magnifiques carrières dans la montagne. Heureusement que le Hezbollah a clarifié les choses pour les affiches. On anticipe déjà les mauvaises langues au sujet de tous les portraits de "martyres", de statues de héros étrangers ou encore de messages de paix parsemés dans tous ces quartiers qu'on aime tant

    Georges Olivier

    14 h 16, le 03 juin 2022

  • a vomir cette route

    Jack Gardner

    12 h 59, le 03 juin 2022

Retour en haut