Rechercher
Rechercher

Politique - Crise

Le Conseil de sécurité de l'ONU demande la formation rapide d'un nouveau gouvernement au Liban

Cela permettrait "la conclusion rapide d'un accord avec le Fonds monétaire international", précise la déclaration rédigée par la France.

Le Conseil de sécurité de l'ONU demande la formation rapide d'un nouveau gouvernement au Liban

Des policiers déployés devant un mur en béton en cours de démantèlement, le 23 mai 2022 au niveau de l'une des entrées menant au Parlement à Beyrouth. Photo ANWAR AMRO / AFP

Les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont appelé mercredi dans une déclaration unanime "à la formation rapide d'un nouveau gouvernement inclusif" au Liban après ses élections législatives, accompagnée de réformes incluant l'adoption d'un budget pour 2022.

Ces avancées permettraient "la conclusion rapide d'un accord avec le Fonds monétaire international", précise la déclaration rédigée par la France. Le texte souligne aussi la nécessité que les mesures attendues renforcent "la participation et la représentation politiques pleines, égales et significatives des femmes, y compris au sein du nouveau gouvernement".

Le Conseil de sécurité rappelle par ailleurs "la nécessité d'une conclusion rapide d'une enquête indépendante, impartiale, approfondie et transparente sur les explosions qui ont frappé Beyrouth le 4 août 2020, essentielle pour répondre aux aspirations légitimes du peuple libanais à la mise en responsabilité et à la justice".

Lire aussi

Une crise gouvernementale se profile à l’horizon

Dès lundi, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, avait aussi indiqué attendre "avec impatience la formation rapide d'un gouvernement inclusif".

Le Hezbollah a perdu la majorité parlementaire après les législatives du 15 mai. Le nouveau Parlement doit bientôt choisir son président, une fonction occupée depuis 1992 par Nabih Berry, chef du parti chiite Amal et allié du Hezbollah. Le Liban est plongé dans une crise socio-économique sans précédent largement imputée à la corruption et l'incurie de dirigeants depuis trois décennies.

Alors que les protagonistes sont engagés dans un bras de fer autour de la forme du futur gouvernement, le Premier ministre sortant, Nagib Mikati, serait disposé à être reconduit à son poste.


Les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont appelé mercredi dans une déclaration unanime "à la formation rapide d'un nouveau gouvernement inclusif" au Liban après ses élections législatives, accompagnée de réformes incluant l'adoption d'un budget pour 2022.Ces avancées permettraient "la conclusion rapide d'un accord avec le Fonds monétaire international", précise la...

commentaires (3)

Oui Messieurs, il suffit de demander, ça sera fait demain à l’aube. Ils continuent de se payer notre tête.

Sissi zayyat

11 h 06, le 26 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Oui Messieurs, il suffit de demander, ça sera fait demain à l’aube. Ils continuent de se payer notre tête.

    Sissi zayyat

    11 h 06, le 26 mai 2022

  • Tout sauf Najib Mikati pour être reconduit à nouveau

    Amal E Sayegh

    07 h 10, le 26 mai 2022

  • Le Conseil de Sçecurité ressemble de plus en plus aux libanais moyens : Il rêve !

    Chucri Abboud

    00 h 29, le 26 mai 2022

Retour en haut