Rechercher
Rechercher

Culture - En librairie

Randa Sadaka plonge le lecteur dans l’œuvre du peintre Fouad Tomb

Randa Sadaka plonge le lecteur dans l’œuvre du peintre Fouad Tomb

Une monographie qui dévoile un riche héritage. Photo DR

Publiée en mars 2022 aux éditions Dergham en deux formats distincts (français et anglais), la monographie Fouad Tomb, peintre humaniste et pédagogue engagé, de Randa Sadaka, dévoile un riche héritage, le plasticien Fouad ayant eu pour figure paternelle l’un des piliers de la peinture moderne au Liban : Maroun Tomb.

Cette étude non exhaustive de l’œuvre de Fouad Tomb présente des personnages forts. C’est d’ailleurs le jeu d’ombres extrêmement travaillé, l’ascendance de la lumière, qui rend ses sujets si expressifs.

Porté par un amour pour la matière, son trait esquisse des vanités qu’il qualifie volontiers de « natures vivantes ». Souvent, l’homme y orchestre une lumière limpide sur un fond unicolore autour d’un cadrage compact.

Baignés de lumière, ses paysages impressionnistes renvoient des messages émotionnels à travers des couleurs fluides et contrastées. Ses marines en sont un fascinant exemple par leur concentration.

Le bestiaire affiche un autre versant du réel ; la production équestre érige l’artiste au rang d’ambassadeur iconographique du registre.

L’abstraction montre un coloriste talentueux dont la nature est le thème de prédilection. Loin d’ignorer ses racines et malgré ses nombreux voyages, son pinceau le renvoie sans cesse à ses origines.

Sous la plume méthodique de Randa Sadaka, la vie de Fouad Tomb atteste qu’il est citoyen du monde, et ce dans un format éditorial relevant de la tradition des beaux livres. Diplômé en dessin et peinture de l’Université du Québec à Montréal, il participe à d’importants séminaires traitant des techniques des grands maîtres ainsi qu’à de multiples ateliers de mise en pratique avec des confrères au Canada et aux États-Unis. Et expose ses expérimentations picturales aux quatre coins du monde.

L’éducation est le second pôle d’activité de l’homme. Il a en effet fondé l’école Arts et renaissance avec son épouse May Ziade, qui forme des artistes depuis plus de vingt-cinq ans. L’approche conjugue la progression continue au prisme d’une vaste pratique : dessin linéaire, cours de tons, de couleurs, reproduction des grands maîtres, peinture moderne et dessin d’après modèle vivant ou d’après nature.

Présidée par Joëlle Tomb, la Fondation Fouad et May Tomb valorise l’héritage familial depuis 2019 dans un cadre légal. L’institution présentera l’ouvrage, déjà disponible en librairie, à Dar el-Nimer en octobre 2022 dans le cadre d’un dialogue pictural entre Maroun Tomb et son fils Fouad, sous le commissariat de Randa Sadaka.

Palestinien d’origine libanaise, Maroun Tomb a joué un rôle central sur la scène artistique régionale. Sa production prolifique est le reflet d’une époque de grands bouleversements au Proche-Orient.

L’ouvrage dégage des indicateurs stylistiques précis de l’œuvre de Fouad Tomb rappelant que l’art appartenant à la communauté des hommes vaut d’être exposé !


Publiée en mars 2022 aux éditions Dergham en deux formats distincts (français et anglais), la monographie Fouad Tomb, peintre humaniste et pédagogue engagé, de Randa Sadaka, dévoile un riche héritage, le plasticien Fouad ayant eu pour figure paternelle l’un des piliers de la peinture moderne au Liban : Maroun Tomb. Cette étude non exhaustive de l’œuvre de Fouad Tomb présente...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut