Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Proche-Orient

Seconde phase des élections municipales en Cisjordanie occupée

Seconde phase des élections municipales en Cisjordanie occupée

Les Palestiniens ont commencé samedi matin à voter dans des élections municipales en Cisjordanie occupée, après une première phase en décembre de ces élections palestiniennes considérées comme dépourvues d'enjeu car boycottées par le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

Aucune élection législative ou présidentielle n'a été organisée dans les Territoires palestiniens depuis 15 ans mais les dernières municipales, déjà boycottées par le Hamas, avaient eu lieu en 2017.

Organisé dans 127 villes de Cisjordanie, le scrutin de samedi ne se tient dans les faits que dans 50 d'entre elles, puisqu'il n'y a qu'une seule liste voire aucun candidat déclaré dans certains endroits. Plus de 715.000 électeurs sont appelés à se rendre dans des bureaux de vote ouverts de 07H00 (05H00 GMT) à 19H00 (17H00 GMT), d'après la commission électorale. Le premier volet de ces municipales s'était tenu dans 154 villages le 11 décembre et le taux de participation avait alors atteint 64,79%. Selon la commission électorale, 26,7% des candidats sont des femmes.

Ce scrutin est considéré comme sans grand enjeu car la plupart des candidats en lice sont indépendants et le Hamas a refusé d'y participer. Le groupe armé au pouvoir dans la bande de Gaza depuis 2007 s'est dit prêt à participer à des élections à la condition que des législatives et une présidentielle soient également organisées par l'Autorité palestinienne. En avril 2021, le mouvement avait vivement dénoncé la décision du président Mahmoud Abbas de reporter sine die les législatives et la présidentielle, qui devaient être les premières du genre depuis 15 ans. Pour justifier sa décision, M. Abbas, dont le mandat devait s'achever en 2009, avait argué que la tenue du scrutin n'était pas "garantie" à Jérusalem-Est, portion palestinienne de la Ville sainte annexée par Israël.

Le Hamas et le Fatah laïc du président Abbas sont à couteaux tirés depuis 2007 lorsque les islamistes ont pris le contrôle de Gaza au terme d'affrontements sanglants.

Aujourd'hui encore, l'Autorité palestinienne dominée par le parti Fatah de Mahmoud Abbas siège en Cisjordanie occupée, où vivent plus de 2,8 millions de Palestiniens, tandis que la bande de Gaza, microterritoire de 2,3 millions d'habitants sous blocus israélien, reste sous contrôle du Hamas.


Les Palestiniens ont commencé samedi matin à voter dans des élections municipales en Cisjordanie occupée, après une première phase en décembre de ces élections palestiniennes considérées comme dépourvues d'enjeu car boycottées par le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.Aucune élection législative ou présidentielle n'a été organisée dans les Territoires...